Agir pour
l’environnement

Assureur mutualiste et investisseur institutionnel responsable, MAAF est consciente de son rôle sociétal dans la réduction de l’empreinte carbone de ses activités.

Un des tous premiers assureurs à s’engager pour la protection de l’environnement, MAAF accorde, dès 2005, des remises tarifaires à ses clients propriétaires de véhicules propres. Elle le fait également auprès de ceux ayant investi pour réaliser des économies d’énergie de leur habitation. Elle prend des initiatives pour limiter l’impact environnemental des sinistres automobiles. MAAF encourage les actions et comportements responsables en faveur de l’environnement, de ses collaborateurs, clients, prestataires et fournisseurs, afin de réduire l’empreinte environnementale pour que chacun y gagne en qualité de vie.

Des contrats pour des comportements responsables

MAAF encourage financièrement ses clients conducteurs s’ils possèdent un véhicule électrique ou hybride, lorsqu’ils utilisent régulièrement les transports en commun ou s’ils roulent moins de 8 000 km par an

 bonus-vehicule-propre-moto (2)-resize470x470.jpgpurbonus-resize470x470.jpg bonuseco-resize470x470.jpg
Pour favoriser une meilleure qualité thermique de l’habitat, MAAF accorde une remise sur l’assurance habitation à ses clients ayant obtenu un certificat d’économies d’énergie pour leurs travaux ou ayant réalisé un diagnostic de performance énergétique.
Pour les épargnants soucieux d’un investissement vertueux, MAAF propose quatre fonds labellisés ISR (investissement socialement responsable). 
Dans son activité de gestionnaire d’un patrimoine mobilier et immobilier, MAAF investit dans des placements immobiliers responsables. 

Une maîtrise de l’impact de réparation des sinistres

Avec le groupe Covéa auquel elle appartient, MAAF a mis en place des solutions pour minimiser l’impact environnemental de la réparation automobile.

cesvi
cesvi
cesvi
cesvi

Le technocentre CESVI promeut la réparation au lieu du remplacement et le réemploi de certaines pièces auprès des garagistes et experts. Il veille à la qualité des prestataires au regard des performances environnementales, des certifications des recycleurs, épavistes et dépanneurs ainsi qu’à la gestion des polluants. MAAF privilégie la réparation du pare-brise plutôt que son remplacement et l’utilisation de peinture sans solvants.
Des services sont mis en place pour réduire les déplacements des clients, réparateurs et experts afin de limiter leur empreinte carbone. Pour les petits sinistres, le client ou l’expert photographie le dommage et le transmet au réparateur agréé.
Lors d’épisodes de grêle, les plateformes mobiles de débosselage se positionnent au plus près des clients impactés pour réparer les véhicules endommagés.

Une réduction de l’empreinte environnementale de notre activité

Depuis plusieurs années, MAAF est mobilisée pour obtenir et maintenir des certifications ou labellisations lors de la conception ou la rénovation de ses bâtiments : pilotage des installations, gestion  des déchets mais aussi des énergies et de l'eau, actions en faveur de la santé et bien-être des collaborateurs... En 2020, à l'occasion de travaux de réhabiliation, les bâtiments Dauphin et Agora ont décroché la certification "BREEAM". Le bâtiment Zéphyr a également obtenu pour son exploitation la certification "BREEAM in Use".
Les ombrières solaires installées sur les parkings du siège social à Niort (79) sont conçues pour produire 10 % de l’énergie consommée sur le site.
Une démarche de développement durable a été déployée auprès des collaborateurs pour limiter la consommation des fluides et consommables, réduire les déchets sur sites, minimiser l’impact environnemental des déplacements, abaisser la consommation d’énergie des bâtiments et des agences (éclairage nocturne des vitrines interrompu à 21 h au lieu de 1 h).

Fin 2021, l'ensemble des navettes circulant au sein du campus MAAF niortais - composé de 23 bâtiments - sont passées à l'électrique. Un choix qui permet zéro émission de CO2, contre 25 tonnes de CO2/an avec les anciens véhicules.

Une contribution à la biodiversité

Dauphins en baie du Mont-Saint-Michel

Avec le dauphin pour emblème, MAAF parraine l’association du Groupement d’études des cétacés du Cotentin (GECC) qui a pour mission la connaissance et la préservation des mammifères marins en mer de la Manche. En renouvelant ce partenariat pour 2021-2022, MAAF soutient à la fois les études scientifiques de la population des grands dauphins et la sensibilisation du public (supports d’information diffusés, intervention dans les écoles…).

Fin 2021, le site niortais de MAAF décroche le label EcoJardin venu récompenser plusieurs années d'effort en faveur d'une gestion écologique des espaces verts. En adoptant des pratiques d'entretien respectueuses de l'environnement et de la biodiversité, MAAF s'engage résolument dans une démarche de gestion différenciée et porte ses exigences à un niveau toujours plus élevé. Celles-ci passent par la non-utilisation de produits phytosanitaires et de synthèse, la mise en place de prairies fleuries,  la tonte et la taille raisonnées des pelouses et haies, la diversification des plantations et leur caractère local, un arrosage réduit au maximum, mais aussi l'usage de matériels électriques chaque fois que possible pour limiter les pollutions atmosphériques et sonores. Enfin l'installation de ruches sur le site est un outil pédagogique majeur de sensibilisation des collaborateurs à la biodiversité. 

Réduire l’impact environnemental de nos actions et activités, c’est #MAAFaçonDêtre !

Photos : femme à vélo © Tomasz Warszewski/Adobe Stock ; carrossier © goodluz/Adobe Stock ; dauphins en mer © Gérard Mauger/GECC