Êtes-vous bien assuré pour le covoiturage ?

Mis à jour le 15 mars 2021 Partager sur :

Vous pratiquez le covoiturage avec votre véhicule ? Vous utilisez le covoiturage comme moyen de transport économique ? Etes-vous couvert en cas d’accident ? Voici nos réponses.

assurance covoiturage

Je pratique le covoiturage, dois-je le déclarer à mon assurance ?

Si vous êtes un adepte occasionnel ou régulier du covoiturage, il n’est pas nécessaire que vous le déclariez à votre assureur.
Chez MAAF, votre contrat Auto couvre l’utilisation de votre véhicule pour le covoiturage. Pour rassurer vos passagers, vous pouvez vous procurer une attestation certifiant que vous êtes assuré pour la pratique du covoiturage :

  • en agence ou par téléphone auprès d'un conseiller MAAF au 3015_serv_appels_gratuits_146px.png

Si je suis passager d'un covoiturage, suis-je couvert en cas d'accident ?

De manière générale, les dommages corporels et matériels des passagers d’un véhicule sont couverts par l’assurance du véhicule qui les transporte. Cependant, il est conseillé de demander l’attestation d’assurance avant de prendre la route avec une personne que l'on ne connaît pas.

Lors d'un covoiturage, suis-je assuré si je prête le volant à un passager ?

Le contrat d'assurance auto MAAF prévoit le prêt occasionnel de volant*.
Chez un autre assureur, assurez-vous que le contrat ne comporte pas de clause de conduite exclusive. En cas d’accident responsable, c’est l’assurance du véhicule qui sera impactée. En d’autres termes, si l’un des passagers prend le volant et qu’il provoque un accident responsable avec votre véhicule, votre coefficient bonus/malus sera impacté et la franchise sera à votre charge. S’il s’agit d’un conducteur novice, c’est-à-dire une personne qui ne peut justifier de 3 ans d’assurance, le contrat d’assurance peut prévoir une franchise à charge plus élevée.
* Sauf pour les véhicules assurés en formules Eco

 

Pratique