icon-pie.png
INFORMATION CLIENT COVID-19

MAAF est à vos côtés et se mobilise pour vous accompagner et maintenir ses services durant cette crise sanitaire inédite. Pour préserver votre santé et celle de nos collaborateurs, nous avons pris la décision de fermer nos agences. Vous êtes nombreux à vouloir nous contacter par téléphone et nous mettons tout en oeuvre pour que nos conseillers puissent vous répondre par téléphone de leur domicile. Sans attendre, ils sont joignables par mail : service.client@maaf.fr, sur le site maaf.fr, rubrique Nous contacter et sur l'appli MAAF et Moi. Merci de votre compréhension. Prenez soin de vous.

Toutes nos infos pour nous contacter

assurance jeune conducteur

Vous venez d’obtenir votre permis de conduire et allez pouvoir rouler seul dans votre véhicule. Reste à trouver l’assurance auto jeune conducteur la mieux adaptée. Qu’est-ce qu’une assurance jeune conducteur ? Est-elle moins chère s’il y a eu conduite accompagnée ? Est-elle plus chère car destinée à des conducteurs novices ? Découvrez nos réponses à ces questions.

assurance jeune conducteur

Qu’est-ce qu’une assurance jeune conducteur ?

Contrairement aux idées reçues, l’assurance jeune conducteur (également appelée assurance conducteur novice) n’est pas spécifique aux moins de 20 ans ou 25 ans, le critère de l’âge n’est pas important. Cette dénomination concerne les personnes qui viennent d’avoir leur permis de conduire que ce soit avec ou sans la conduite accompagnée. Le terme assurance voiture jeune conducteur est donc en fait une assurance pour une personne qui vient d’avoir son permis (novice en conduite) sans notion d’âge.

Une fois le permis de conduire obtenu, il y a un permis probatoire, c’est-à-dire de 6 points au lieu de 12, pour une durée de 2 ou 3 ans suivant si la personne a fait ou non l’Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC également connu sous le nom de conduite accompagnée). 

Les assureurs considèrent également que si vous n’avez pas assuré de véhicule, vous êtes considéré comme jeune conducteur.

Pourquoi une assurance jeune conducteur est plus chère ?

Le tarif d’une assurance auto dépend de  nombreux facteurs dont entre autres :

  • la voiture : marque, modèle, carburant, chevaux fiscaux…, 
  • le lieu de résidence : garage fermé…,
  • le conducteur,
  • … 

Or, les jeunes conducteurs n’ont pas ou peu d’expérience, ils sont, statistiquement, plus impliqués dans les accidents de la route, cela a un impact sur une hausse de la cotisation auto. S’ajoute que, légalement, un conducteur novice a un bonus auto à 100%, il n’y a donc aucune remise spécifique contrairement aux conducteurs plus expérimentés : il faut compter en moyenne 13 ans sans accident responsable pour avoir un bonus à 50% et voir ainsi le prix de son assurance auto diviser par 2.

Une surprime est ajoutée par certains assureurs si le conducteur novice n’a pas fait la conduite accompagnée, elle dure 3 ans et diminue chaque année s’il n’y pas d’accident responsable.

Assurance auto et conduite accompagnée : est-ce avantageux pour les jeunes conducteurs ?

Outre les avantages liés à l’AAC tels que réduire le permis probatoire à 2 ans ou passer le permis de conduire à 17 ans (etc.), une personne qui a fait la conduite accompagnée acquiert de l’expérience, des compétences (etc.) sur la route. Cette expérience est récompensée chez MAAF avec un tarif privilégié permettant de réduire le tarif de l’assurance auto jeune conducteur par rapport à une personne qui n’a pas fait AAC.

Bon à savoir : MAAF a créé l’application Coach AAC qui permet de guider les parents avec des conseils de professionnels d’auto-écoles et de remplir automatiquement les trajets et kilomètres parcourus : téléchargez l’application Coach AAC.

Quelques questions fréquentes sur l’assurance auto jeune conducteur

Les jeunes conducteurs se posent de nombreuses questions sur l’assurance voiture, nous allons répondre aux plus fréquentes d’entre elles.

Est-ce possible d’assurer une voiture puissante en étant jeune conducteur ?

Comme nous l’avons vu plus précédemment, un jeune conducteur vient d’avoir son permis, il n’a pas encore les réflexes d’un conducteur plus expérimenté. Il est donc déconseillé d’avoir une voiture puissante et, ou sportive. Il faut savoir que plus la voiture est puissante, plus la cotisation d’assurance véhicule sera chère. Chez MAAF, nous ne conseillons pas d’avoir une voiture puissante ou sportive lorsque vous êtes jeune conducteur.

Quelle assurance voiture pour un jeune conducteur avec malus ?

Lors d’un sinistre responsable, le coefficient bonus malus du conducteur novice sera majoré, ce qui a pour conséquence d’augmenter sa cotisation d’assurance. L’assurance jeune conducteur avec un malus est donc une assurance auto plus chère en sachant que certaines compagnies d’assurance refuseront de vous assurer.

Quel bonus auto lorsque l’on est jeune conducteur ?

Que vous ayez fait ou non l’Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC), votre bonus sera de 100% quel que soit l’assureur (c’est la loi). En revanche, la surprime sera plus importante lors de l’apprentissage traditionnel qu’en cas de conduite accompagnée.

L’assurance auto est-elle obligatoire ?

Oui, tout propriétaire de voiture doit au moins assurer le véhicule  avec une garantie responsabilité civile présente dès la formule Tiers (Loi du 27 février 1958). 

Que risque-t-on à rouler sans assurance voiture ?

En cas de conduite sans assurance, il est prévu une amende jusqu’à 3750 euros assortie de peines complémentaires telles que par exemple la suspension (ou l’annulation) du permis de conduire. De plus, en cas d’accident (responsable ou non), il n’y a aucune indemnisation des blessures ou dégâts matériels subis par le conducteur. De plus, il devra rembourser le Fonds de Garanties des Assurances Obligatoires pour les sommes engagées pour l’indemnisation des victimes. Voir notre article sur les risques de la conduite sans permis ou sans assurance.