L'assurance d’un véhicule GPL

Publié le 12 janvier 2024

Vous prévoyez d’acheter un véhicule neuf ou d’occasion ? Choisir un moteur hybride peut vous permettre de préserver votre budget tout en réduisant votre impact sur l’environnement. Alternative à l’électrique, la motorisation GPL cumule les bons points ! Découvrez pourquoi le GPL peut être un choix judicieux et quelles sont les conditions d'assurance d’un véhicule GPL.

Qu’est-ce que le GPL ?

GPL signifie Gaz de Pétrole Liquéfié. C’est un hydrocarbure composé de butane et de propane. Le carburant utilisé dans les voitures au GPL est le GPL-C (Gaz de Pétrole Liquéfié pour la Carburation).

Quels sont les avantages d'un véhicule GPL ?

  • Le GPL-C est un carburant bien moins polluant que l’essence. Il ne libère presque pas de particules fines et limite les émissions de gaz à effet de serre. Il n’est donc pas concerné par le malus écologique.
  • Autre point fort, son classement Crit’Air 1, même pour les modèles anciens.
  • La vignette est un peu plus chère, mais elle vous permet de rouler partout en toutes circonstances, même dans les Zones à Faible Émission (ZFE). 
  • La prime à la conversion (accordée sous conditions de ressources) est accessible lors de l'achat d'un véhicule GPL et représente une économie non négligeable. Il s'agit d'une aide financière mise en place par le gouvernement français pour encourager les propriétaires de véhicules anciens et polluants à les remplacer par des véhicules "respectueux de l'environnement".

Bon à savoir : Les professionnels roulant au GPL peuvent récupérer la TVA sur leur carburant. Si leur véhicule émet moins de 101 g de CO2 par kilomètre, ils sont exonérés partiellement ou totalement de la taxe annuelle sur les émissions de CO₂ et de la taxe annuelle sur l'ancienneté des véhicules pendant 3 ans.

Comment fonctionne une voiture GPL ?

Une voiture GPL possède deux réservoirs : l'un pour l'essence, l'autre pour le GPL : c’est ce qu’on appelle la bicarburation.

  • Elle peut rouler avec l’un ou l’autre carburant.
  • Le moteur utilise l’essence dès que le réservoir de GPL est vide, et inversement.
  • Même si le nombre de stations essence équipées de pompes GPL est limité (1 station sur 7 est équipée en France), vous ne risquerez donc pas de tomber en panne, puisque son moteur hybride fonctionne aussi à l’essence.

Bon à savoir : Prêt à équiper votre voiture essence d’un kit GPL ? La conversion à la bicarburation coûte entre 2 500 € et 4 000 € selon les modèles.

Quel est le kilométrage maximal d'un véhicule GPL ?

Régulièrement entretenu et correctement utilisé, un véhicule GPL peut en général dépasser les 300 000 kilomètres ! En effet, le GPL C, est un carburant propre qui ne dépose pas de résidus dans le moteur, contrairement à l’essence.

Les moteurs des voitures GPL ont donc une durée de vie et un kilométrage souvent supérieurs aux autres moteurs thermiques.

Est-il rentable de rouler au GPL ?

Le GPL vous réserve bien des surprises en matière d’économies.

  • Tout d’abord, votre carte grise sera gratuite ou à demi-tarif, sauf dans les DROM. Pensez toutefois à vérifier, car certaines régions en France métropolitaine n'exonèrent plus les véhicules équipés GPL.
  • Vous pourrez également économiser sur les frais de stationnement. Dans la rue ou dans un parking, il est gratuit ou à tarif réduit pour les voitures GPL.
  • Enfin, le carburant GPL est bien moins cher que l’essence. Mais un moteur au GPL consomme environ 20 % plus qu’un moteur essence : le gaz contient moins d’énergie par litre que l’essence et le dispositif GPL augmente le poids de la voiture. Toutefois, le coût pour 100 kilomètres est jusqu’à 30 % moins élevé que pour une voiture essence.

Quels sont les inconvénients des voitures au GPL ?

  • Il n’est pas facile de trouver une voiture GPL en France ! Peu de constructeurs en proposent, donc il faut parfois se tourner vers un achat en Europe. 
  • Aussi, l’entretien d’une voiture GPL peut être un peu plus élevé. À l’entretien classique s’ajoute la vérification de l'installation du gaz. Mais on peut espacer les vidanges, le GPL-c encrasse peu le moteur.

Bon à savoir : Toutes les voitures GPL commercialisées depuis 2001 peuvent accéder sans contraintes à tous les parkings, même souterrains. Si le véhicule a été commercialisé avant 2001, il doit être équipé d'une soupape de sécurité pour pouvoir accéder à un parking souterrain.

Quelle assurance pour une voiture GPL ?

Un véhicule GPL, équipé d’origine ou à la suite de l'installation d'un kit homologué par un professionnel habilité, peut être assuré comme un véhicule thermique ou électrique, avec une formule au tiers ou tous risques et au même tarif.

Seule condition, prévenir votre assureur que votre véhicule roule au GPL afin de couvrir le véhicule, mais aussi le kit GPL. Même chose si vous le convertissez au GPL ou au bioéthanol après l’avoir assuré.

Bon à savoir : Chez MAAF, votre équipement GPL est automatiquement couvert par votre contrat d'assurance en fonction des garanties de la formule souscrite.

Ce qu’il faut retenir

  • Une voiture GPL est un véhicule hybride qui peut rouler au GPL et à l’essence.
  • Bien moins cher que l’essence, le GPL est aussi moins polluant.
  • Avec sa vignette Crit’Air 1, la voiture GPL peut circuler partout en France, même dans les Zones à Faible Émission (ZFE) qui vont se multiplier dans les prochaines années.
  • Vous pouvez faire des économies sur votre assurance voiture GPL : certains assureurs proposent des réductions sur les véhicules peu polluants.

Sources
https://www.eplaque.fr/carte-grise/carte-grise-gpl
https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A16280
Illustration 1 : Adobe Stock - Auteur : Lyudmila - 25069802

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique