Assurance MAAF

Contact

Agence

Sinistre

Mon espace

Le contrôle technique

Publié le 02 mai 2017 Partager sur :

Obligatoire depuis 1992, le contrôle technique a été mis en place par les pouvoirs publics dans le but d'améliorer la sécurité routière sur le réseau français.

Il est effectué sans démontage et concerne tous les véhicules dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est inférieur ou égal à 3.5 tonnes.

Contrôle technique

Quand effectuer le contrôle technique ?

Pour respecter la loi et l'environnement c'est simple, il vous suffit de connaître les dates réglementaires suivantes :

> Votre véhicule a moins de 4 ans 
Vous devez effectuer le contrôle technique dans les 6 mois précédant le quatrième anniversaire de sa première mise en circulation.

> Votre véhicule a plus de 4 ans
Vous devez effectuer un contrôle technique tous les 2 ans.

> Vous avez un véhicule utilitaire
Vous devez, en plus, dès la 4e année de circulation, effectuer une visite complémentaire anti-pollution entre chaque contrôle technique.

> Vous vendez votre véhicule de plus de 4 ans
Sauf si vous vendez votre véhicule à un garage, vous devez effectuer le contrôle technique dans les 6 mois précédant la transaction et dans les 2 mois si une contre visite est prescrite. Si ce n'est pas le cas, la préfecture refusera de délivrer une carte grise à l'acheteur.

> Vous avez un véhicule de plus de 30 ans et disposant d'une carte grise "Collection"
Vous devez effectuer le contrôle technique tous les 5 ans si le véhicule a été mis en circulation après le 1er janvier 1960 et si son PTAC est inférieur ou égal à 3.5 tonnes. Les autres sont dispensés de contrôle technique.

Vous possédez un véhicule gaz 
Vous devez effectuer un contrôle spécifique réalisé par des contrôleurs habilités ayant reçu une formation spécifique. En plus du contrôle classique, ils vérifieront l'installation gaz du véhicule.

Quels sont les points de contrôle ?

Ils sont au nombre de 117, répartis en 10 fonctions principales :
- Identification du véhicule
- Freinage
- Direction
- Visibilité
- Eclairage - Signalisation
- Liaison au sol
- Structure - Carrosserie
- Equipements
- Organes mécaniques
- Pollution - Niveau sonore

Les réparations obligatoires

Toutes celles concernant les points suivants :
- le freinage, l'ABS (système d'antiblocage des roues)
- l'éclairage et la signalisation
- la direction, le pivot de roue, la suspension et les rotules,
- le pare-brise,
- les plaques d'immatriculation
- la pollution (essence et diesel)
- batteries d'accumulation de traction pour les voitures électriques

La contre-visite, c'est quoi ?

Lorsque le contrôleur technique constate des défauts soumis à obligation de réparation, vous avez 2 mois, à dater de la visite initiale, pour faire les réparations et passer une contre-visite dans un centre de contrôle technique (pas forcément le même). Passé ce délai, vous devrez repasser le contrôle technique réglementaire complet.

Après la visite...

A l'issue de la visite technique ou lorsque les réparations ont été effectuées, le contrôleur technique :
- vous remet un procès-verbal de contrôle favorable,
- appose un timbre sur votre carte grise mentionnant la date de votre prochain contrôle technique,
- colle une vignette sur votre pare-brise.

En cas d'oubli du contrôle technique...

Si vous oubliez de soumettre votre véhicule au contrôle technique ou si vous ne respectez pas le délai de 2 mois pour la contre-visite, vous vous exposez à une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros (en général, c’est une amende forfaitaire de 135 euros), voire à la retenue du certificat d’immatriculation votre véhicule, jusqu'à ce qu'il soit aux normes, entraînant son immobilisation. 

Nos conseils

En contrôlant vous-même certains points, vous pouvez éviter une éventuelle contre-visite :
- Réglage de vos éclairages, remplacement des ampoules défectueuses,
- Contrôle des phares, stops, clignotants et feux de détresse,
- Vérification des rétroviseurs, essuie-glaces, lave-glaces,
- Remplacement d'un pare-brise fêlé sur 30 cm,
- Contrôle de l'état de vos pneumatiques à l'aide du témoin d'usure.

Que pensez vous de cet article ?