La franchise en assurance auto : qu’est-ce que c’est ?

Publié le 25 mai 2020 Partager sur :

Vous vous apprêtez à acquérir un véhicule pour la première fois ou à changer le vôtre ? Quelles sont les principales franchises, leur utilité, leur mode de calcul ? Pour comprendre cette clause existant dans la plupart des contrats d’assurance automobile et bien choisir la vôtre, suivez donc le guide !
 

franchise assurance auto

Qu’est qu’une franchise d’assurance auto 

Une franchise d’assurance auto est le montant qui reste à la charge de l’assuré à la suite d’un sinistre dont il est responsable -  dans le cas où il n’a pas souscrit à la garantie « Rachat de franchise » -, et si le tiers responsable n’est pas identifié. Si l’assuré est non responsable, la franchise ne s’applique pas sauf si le tiers responsable n’est pas identifié.  Bien choisir son niveau est donc particulièrement important.

À quoi sert la franchise d’assurance auto ?

La franchise d’assurance auto est conçue pour responsabiliser les conducteurs qui prennent en charge une partie des frais occasionnés par un sinistre, et ce, même si vous êtes assuré « Tous risques ».

Plus votre franchise d’assurance voiture est élevée, moins votre prime d’assurance est chère. À l’inverse, plus votre franchise est faible, plus votre prime est onéreuse.

Les différentes franchises pour assurance auto

De manière générale, il existe différents types de franchise d’assurance auto. 

1. Les franchises de base

La franchise d’assurance auto dite absolue

La franchise absolue, également appelée fixe, est le type de franchise le plus fréquemment proposée par les assureurs dans leurs contrats d’assurance. Son montant est mentionné dans votre contrat dès sa souscription. Concrètement, en cas de sinistre, l’assureur prend en charge les frais supérieurs au montant de votre franchise.

Exemple : la franchise d’assurance fixée dans votre contrat est de 300 euros. Les frais générés par un sinistre que vous subissez s’élèvent à 2800 euros. L’assureur vous rembourse 2500 euros.

La franchise d’assurance auto dite proportionnelle

La franchise proportionnelle est également indiquée dans votre contrat dès sa souscription. Elle est exprimée en pourcentage, donc proportionnelle au montant des réparations, avec un montant minimum et un montant maximum. Exemple : La franchise est de 10% du montant des dommages avec un minimum de 300 € et un maximum de 500 € :

  • Si le coût des dommages est de 2 000  €, les 10% étant inférieur au seuil minimal (200 € contre 300 €) vous serez indemnisé de 1 700 €,  300 € resteront à votre charge.
  • Si le coût des dommages est de 6 000 €, les 10% étant supérieurs au seuil maximal (600 € contre 500 €) vous serez indemnisé de  5 500 €, 500 € resteront à votre charge.

2. Les franchises cumulatives

La franchise d’assurance auto dite « Dommages »

La franchise « Dommages » peut s’appliquer selon les contrats aux garanties :

  • « Vol », 
  • « Incendie »,  
  • « Bris de glace »,  
  • « Dommages tous accidents »,
  • etc.

Son montant est indiqué sur les conditions particulières de votre contrat.

La franchise d’assurance auto dite « Catastrophe naturelle »

Elle peut être appliquée lors de certains événements naturels (inondation, glissement de terrain, coulée de boues, séisme...) pouvant être reconnus comme catastrophe naturelle. 

La garantie catastrophe naturelle ne peut être activée qu’après publication au Journal officiel d’un arrêté constatant l’état de catastrophe naturelle pour le lieu et le jour où l’événement s’est produit : une franchise légale, fixée par la loi de 380 € est alors appliquée uniquement s’il s’agit d’un bien à usage non professionnel.

Les dommages causés à votre véhicule par ces événements seront alors indemnisés au titre de la loi sur les catastrophes naturelles 

La franchise d’assurance auto dite « Jeune conducteur »

La franchise « Jeune conducteur » ou conducteur novice dépend de votre assureur auto : elle peut être spécifique si le jeune n’est pas désigné au contrat.

La franchise « Jeune conducteur » ou conducteur novice dépend de votre assureur auto, elle est variable selon les assureurs. Il existe une franchise spécifique :  la franchise conducteur novice qui s'appliquer à tout assuré qui aurait prêté son véhicule à un conducteur novice.

La franchise d’assurance auto dite « Conduite exclusive »

La franchise de conduite exclusive, également appelée prêt de volant, s’applique quand un conducteur non désigné dans votre contrat d’assurance est impliqué dans un sinistre impactant votre véhicule. Il peut être judicieux de souscrire à cette clause facultative (voire obligatoire chez certains assureurs), car elle permet de réduire le montant de votre prime d’assurance. Attention, toutefois de ne pas prêter votre volant à n’importe quel conducteur. 

La franchise d’assurance auto dite « Kilométrique »

La franchise kilométrique s’applique particulièrement à la garantie assistance. Elle désigne le seuil kilométrique minimal pour déclencher la garantie assistance. 

La franchise d’assurance auto en cas de location de voiture

Si vous utilisez une voiture de location, vous serez redevable des dommages subis par le véhicule loué à hauteur de la franchise prévue au contrat qui peut être très élevée. N’hésitez pas, dans ce cas, à souscrire des garanties complémentaires optionnelles, comme le « rachat de franchise ».

La franchise en cas d’accident non responsable ou rachat de franchise

Selon votre niveau de responsabilité dans un accident, votre indemnisation est différente. Ainsi, que vous soyez pleinement ou partiellement responsable d’un sinistre, vous participerez aux réparations de votre véhicule à hauteur du montant de votre franchise. Au-delà, l’assureur prend en charge les frais. 

Certains assureurs proposent leur contrat des options « rachat de franchise ». Dans ce cas la franchise que vous auriez supportée en cas de sinistre ne sera pas appliquée. 

* Ce tiers doit être identifié (nom, prénom, adresse complète...). À défaut, il ne nous sera pas possible de lui réclamer le remboursement de vos dommages. 

Comment bien choisir sa franchise d’assurance auto ?

En fonction de vos besoins en matière de garanties, vous pouvez personnaliser vos contrats d’assurance auto grâce à différentes options et garanties lorsque vous faites votre devis d'assurance auto en ligne. Vous renforcez ainsi votre couverture ou optimisez vos indemnisations en cas de vol, de dégâts matériels ou de dégradations. Avant de finaliser votre souscription, comparez les différents niveaux de franchise :

  • Faible ou inexistante (cas du rachat de franchise) avec une cotisation mensuelle/annuelle élevée
  • Moyenne avec une cotisation mensuelle/annuelle médiane
  • Élevée avec une cotisation mensuelle/annuelle faible

Votre choix doit donc se porter sur celle qui correspond à vos besoins, par exemple. Autres facteurs décisionnels : l’état, l’âge, la puissance de votre voiture.

Comment calcule-t-on sa franchise d’assurance auto ?

Le mode de calcul de la franchise d’assurance voiture varie selon que vous optiez pour une franchise absolue ou proportionnelle. Il peut s’agir :

  • d’une somme fixe, par exemple 100 euros,
  • d’un pourcentage d’indemnisation avec un minimum et un maximum plafonnés,
  • d’un mix entre montant fixe et pourcentage.

La franchise d’assurance auto chez MAAF

Grâce aux offres personnalisables MAAF, votre franchise d’assurance sont fixes et, pour certaines garanties, celles-ci peuvent être modulables. 

De plus, vous réalisez jusqu’à 15 % d’économies(1) en moyenne sur votre assurance voiture, cumulables avec les avantages des différents bonus auto MAAF (2). Ainsi, non seulement vous choisissez vos options, mais vous pouvez aussi ajuster votre franchise d’assurance auto à l’envie. 

Bon à savoir : chez MAAF, la franchise d’assurance auto est fixe. Peu importe le sinistre (hors franchise bris de glace), si le plafond est de 300 euros dans votre contrat, vous ne dépenserez jamais plus que cette somme sauf pour les catastrophes naturelles ou la franchise est imposée par la loi.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique