La LOA d’une voiture d’occasion : est-ce possible ?

Mis à jour le 30 juin 2022 Partager sur :

Comme pour un véhicule neuf, vous pouvez recourir à une LOA (location avec option d’achat,  appelée aussi "leasing") pour une voiture d’occasion.

LOA voiture occasion

LOA d’une voiture d’occasion : c’est possible et c’est simple

Le principe est simple : 

  • Vous payez un loyer mensuel pour utiliser le véhicule,
  • pour une durée de contrat généralement comprise entre 2 et 5 ans, 
  • avec un kilométrage annuel défini.

Au terme de la durée de location, vous avez le choix :

  • acheter le véhicule. La valeur de rachat est déterminée à la signature du contrat,
  • ou bien restituer le véhicule à la société de leasing.

Dans une LOA, le premier loyer constitue votre apport. Son montant est flexible. Dans certains cas, un dépôt de garantie (caution) peut vous être demandé avant de prendre livraison du véhicule d’occasion. 

LOA d’une voiture d’occasion : quels avantages ?

Financer une voiture d’occasion avec une LOA permet de cumuler plusieurs avantages :

  • Maîtrise de votre budget : avec la LOA, vous adaptez  le montant de vos loyers en fonction de votre budget. Plus le premier loyer est élevé plus les loyers suivants sont faibles. 
  • Changement de véhicule régulier : louer votre voiture d’occasion vous permet de pouvoir en changer régulièrement, en choisissant la durée de location entre 2 et 5 ans. A l’issue vous avez le choix : soit de restituer votre voiture ou en devenir propriétaire en la conservant.
  • Garantie constructeur : les véhicules d’occasion, reconditionnés par des professionnels, peuvent bénéficier d’une garantie constructeur. 
  • L’entretien : synonyme de tranquillité, il permet au véhicule d’être suivi régulièrement.

LOA d’une voiture d’occasion : à quoi être attentif ?

Avec un leasing occasion, les conditions définies dans le contrat de location doivent être respectées strictement. 

Comme pour toute acquisition ou location de véhicule, il faut être attentif à ce qui peut simplifier la vie mais aussi alourdir la note. 
Voici quelques points de vigilance :

  • L’état du véhicule : 

. A la réception de votre  véhicule d’occasion, il faudra être attentif à l’état initial du véhicule. 

. Pendant la durée d’utilisation,  un suivi rigoureux de votre voiture est nécessaire afin d’assurer son bon état. Parfois, certains organismes imposent des rendez-vous d’entretien précis.

. Enfin, lors de la remise du véhicule, tout défaut constaté par le loueur (rayure, carrosserie abîmée…) vous sera facturé.

  • Forfait kilométrique : à la signature du contrat il vous sera demandé d’opter pour un forfait kilométrique (exemple 10.000 km/an). Lors de la restitution du véhicule, en cas de dépassement du nombre de kilomètres inscrits au contrat, une majoration par kilomètre supplémentaire pourra être facturée. Le prix du kilomètre supplémentaire est indiqué au contrat (exemple 10 centimes du km supplémentaire). Il conviendra donc de déterminer avec le plus de précision possible le nombre de kilomètres que vous serez amené à parcourir pendant la durée de votre location.
  • L’inclusion de la garantie perte financière : elle permet de combler la différence entre la valeur de la voiture au moment du sinistre (en cas de vol ou de perte totale par exemple) et les loyers restants dus. Cette garantie est fortement conseillée, vérifiez bien qu’elle fait partie de votre contrat de location.
  • Le coût de l’entretien : en option ou inclus dans les loyers, le coût est souvent surévalué et augmente considérablement la mensualité. 
  • Date de restitution de la voiture d’occasion : une remise en retard du véhicule donnera lieu à des pénalités, parfois lourdes.
  • Les frais de remise en état : Si vous décidez de restituer la voiture à la fin du contrat, le loueur sera en droit d’appliquer des frais pour la remise en état de la voiture. Ces frais sont généralement imputables si la carrosserie présente des rayures ou des chocs, ou si des éléments intérieurs sont dégradés (déchirure sur la sellerie...). Ils peuvent aussi concerner des parties mécaniques dans le cas où l’entretien n’aurait pas été réalisé correctement par exemple. En moyenne, les frais de remise en état sont de l’ordre de 800€.

LOA d'une voiture d'occasion, comment l'assurer ?

En tant que locataire d’un véhicule,  vous avez une obligation d’assurance de ce bien. Il faut a minima s’assurer en responsabilité civile pour les dommages causés aux autres. Mais dans tous les cas pour être plus serein, même si cela a un prix, il est conseillé d’opter pour une assurance plus complète avec notamment les garanties vol, incendie, dommages tous accidents.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique