Quelles sont les règles de stationnement pour un camping-car ?

Publié le 23 mai 2024

Le camping-car est un véhicule de loisirs de plus en plus populaire en France. Pour une escapade menée en toute sérénité, un rappel des règles de stationnement en vigueur devrait vous éviter amendes et problèmes avec les autorités locales.

Quelle différence entre stationner un camping-car et camper ?

Il est important de faire la distinction entre le fait de stationner et celui de camper :

  • Stationner signifie simplement garer son véhicule sur un emplacement prévu à cet effet. 
  • Camper, quant à lui, fait référence au fait d’installer votre campement pour manger ou dormir, c'est-à-dire sortir les cales, le auvent et votre mobilier extérieur. 

Où stationner son camping-car en France ?

En France, les règles de stationnement pour un camping-car sont identiques à celle d’une voiture. En effet, selon le Code de la route, le camping-car fait partie de la catégorie M1 des véhicules motorisés au même titre que les automobiles.

En zone urbaine, un camping-car peut donc stationner aux mêmes endroits qu'une citadine ou un 4X4

  • sur les places de stationnement publiques, 
  • sur les parkings privés,
  • dans les zones de stationnement réservées aux véhicules de plus de 2,6 tonnes.

En dehors des zones urbaines, il est généralement plus facile de trouver des endroits pour stationner votre camping-car :

  • sur les aires de repos d’autoroutes
  • sur les parkings de grandes surfaces
  • sur les aires de services spécialement conçues pour les camping-cars
  • sur des terrains privés avec l’accord du propriétaire.

Lors du stationnement, votre véhicule ne doit pas occulter de panneaux de circulation ou de feux de circulation ni dépasser sur la voie. Pensez-y notamment lorsque vous choisissez votre modèle de camping-car : les dimensions standards d'une place de parking en France sont de 5 mètres de long et 2,30 mètres de large pour des places de parking en bataille (véhicules alignés).

Par ailleurs, un maire peut interdire ou restreindre l’accès à des voies ou portions de voies de l’agglomération pour différents types d’usagers ou de véhicules à des horaires spécifiques. Il peut également réguler l’arrêt et le stationnement des véhicules ou de certaines catégories d'entre eux. L’objectif ? Préserver de bonnes conditions de circulation et la protection de l'environnement. Il doit le faire par le biais d’un arrêté municipal.

Tout stationnement sur une place autorisée l’est pour une durée consécutive de sept jours maximum, que vous gariez une voiture, un van aménagé ou un camping-car.

Où camper avec son camping-car en France ?

En France, il est interdit de camper n'importe où. Il existe des zones spécifiques, généralement des campings et des aires de service ou d’accueil (certaines gratuites, d’autres payantes), où il est autorisé de camper

Vous pouvez aussi passer la nuit sur un terrain privé, avec l’autorisation préalable du propriétaire (agriculteurs, vignerons, particuliers, etc.). Des réseaux en ligne pourraient vous être utiles pour les localiser.

Rappel : en dehors de ces zones, il est possible de stationner son camping-car, mais il est interdit de camper.

Comment trouver les zones de stationnement ou de campement réservées aux camping-cars ?

Il existe des zones réservées aux camping-cars dans de nombreuses villes et villages en France. Ces emplacements sont généralement indiqués par des panneaux de signalisation. Ils sont souvent équipés de bornes électriques et de points d'eau.

Pour trouver ces emplacements, quelques pistes à suivre : 

  • Les campings sont habituellement équipés d'emplacements de stationnement pour camping-car. Vous pouvez trouver une liste des campings avec emplacements pour camping-car sur le site Web de l'Association des Campings de France.
  • De nombreux sites Web et applications proposent des cartes des emplacements de stationnement pour camping-car. Parmi les plus populaires, on peut citer Park4Night, Caramaps, Camping-car Park, L'Atlas des aires de services pour camping-cars.
  • Les offices de tourisme peuvent vous fournir des informations sur les emplacements de stationnement pour camping-car dans leur région.

Quelle amende en cas de mauvais stationnement ?

Les infractions aux règles de stationnement d'un camping-car sont passibles d'amendes, mais aussi d’une mise en fourrière.

Stationnement abusif ou gênant, amende de 35 € avec, par exemple :  

  • Laisser votre véhicule plus de 7 jours sur la même place sans bouger
  • Stationner devant une borne de recharge pour véhicules électriques
  • Stationner sur un emplacement réservé aux livraisons, 
  • etc….

Stationnement très gênant ou dangereux, amende de 135 € avec, par exemple : 

  • Stationner sur une piste cyclable 
  • Stationner sur un trottoir 
  • Stationner sur une place de stationnement réservée aux personnes handicapées 
  • Camper en dehors des zones autorisées, 
  • etc…

Bien assurer votre camping-car avant de partir sur les routes !

Partez en week-end ou en vacances l’esprit tranquille avec MAAF : notre assurance camping-car s’adapte à votre véhicule et à vos besoins.

Vous choisissez l'une de nos quatre formules : Tiers Simple, Tiers Médian, Tiers Maxi ou Tous Risques. Puis, vous personnalisez votre assurance camping-car en choisissant, selon vos besoins, parmi les options disponibles dans la formule choisie.

Comparez les formules d’assurance camping-car

Quelle est la question fréquente ?

Où est-il interdit de stationner en France ?

Il est interdit de stationner sur les trottoirs, les pistes cyclables et les places de stationnement réservées aux personnes en situation de handicap. Mais il est aussi interdit de stationner en bord de mer (en dehors des zones prévues à cet effet), dans les réserves naturelles ou encore près des sites dits « Classés ».
Crédit photo : AdobeStock / Kirill Gorlov

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique