Vignette Crit’Air : comment bien négocier le virage ?

Publié le 12 mai 2023

En France, la vignette Crit’Air est déjà obligatoire dans 11 métropoles. D’ici 2025, elle sera indispensable pour rouler dans les agglomérations de plus de 150 000 habitants. Un dispositif efficace pour lutter contre la pollution mais qui inquiète certains automobilistes. Qui est concerné et quand ? Comment se la procurer ? Combien ça coûte ? Montez avec nous, on vous explique !

vignette crit'air

Qu’est-ce que la vignette Crit’Air ?

Aujourd’hui en France, la pollution urbaine et ses particules fines sont responsables de plus de 40 000 morts par an (1). D’où la mise en place, depuis 2017, de la vignette Crit’Air ou certificat qualité de l’air, qui classe les véhicules à moteur selon leur impact sur la pollution atmosphérique. 

Quel est l’objectif de la vignette Crit’Air ?

Avec la mise en place de la vignette Crit’Air, les autorités entendent favoriser les voitures les moins polluantes, notamment en cas de pic de pollution, afin d’améliorer la qualité de l’air dans les grandes villes françaises. 

Pourquoi avoir une vignette Crit’Air ?

Selon votre vignette, certains avantages vous attendent au tournant : 

  • des facilités de stationnement,
  • des conditions de circulation favorables,
  • la possibilité de circuler dans les zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) ainsi qu’en cas de pic de pollution. 


Bon à savoir :
Une ZFE-m est une zone où la circulation des véhicules les plus polluants est restreinte de manière durable. Elle vise à faire baisser les émissions de polluants atmosphériques, en particulier les oxydes d’azote et les particules fines, pour améliorer la qualité de l’air dans les grandes agglomérations.

(1)Etude Santé Publique France : https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2021/pollution-de-l-air-ambiant-nouvelles-estimations-de-son-impact-sur-la-sante-des-francais 

Découvrez toutes les explications en vidéo

La vignette Crit’Air, une obligation pour circuler dans les ZFE-m

Suis-je obligé d’avoir une vignette Crit’Air ?

La vignette Crit’Air est indispensable pour rouler dans les ZFE-m et dans les zones de circulation différenciées lors des pics de pollution. Dans ce dernier cas, le préfet peut en effet décider de ne laisser circuler que les véhicules les plus propres. Les véhicules sans certificat qualité de l’air et ceux qui correspondent aux catégories les plus polluantes restent donc au garage.

En France, le Grand Paris, Lyon, Aix-Marseille, Nice, Toulouse, Montpellier, Grenoble, Strasbourg, Rouen, Reims et Saint-Etienne ont déjà mis en place une ZFE-m. Et d'ici à 2025, toutes les agglomérations de plus de 150 000 habitants auront adopté ce dispositif anti-pollution. 

À noter : la présence de la vignette Crit'air n'impact pas votre contrat d'assurance auto.

Bon à savoir :
Pour identifier dans quelles villes vous pouvez circuler, rendez-vous sur Bison futé ! Ce site gouvernemental vous propose une carte interactive indiquant les ZFE-m et les vignettes exigées dans chaque zone.

Qu’est-ce que je risque si je circule sans vignette Crit’Air ?

Veillez à ne pas rouler avec une voiture non autorisée, ou sans vignette, dans une ZFE-m ou lors d’un épisode de circulation différenciée lié à un pic de pollution. En effet, vous risquez : 

  • une amende de 68 € (135 € pour les poids lourds),
  • une immobilisation du véhicule, voire une mise en fourrière.

Les critères de classification des véhicules

Comment sont classés les véhicules avec Crit’Air ?

Les vignettes Crit’Air prennent en compte trois critères :

  • la date d’immatriculation du véhicule,
  • son carburant ou son énergie (électrique, hydrogène, essence, diesel…),
  • son niveau d’émission de polluants.

Quels véhicules sont concernés ?

Tous les véhicules à moteur sont concernés par la vignette Crit’Air, à savoir : 

  • voitures,
  • utilitaires,
  • poids lourds,
  • autocars,
  • deux roues, trois roues et quadricycles à moteur.

Comment m’y retrouver parmi les 6 vignettes Crit’Air ?

Crit’Air, ce sont six vignettes de couleur différente qui indiquent la classe environnementale du véhicule, du moins au plus polluant, comme l’indique le tableau officiel du gouvernement.

Bon à savoir : La « norme Euro » indiquée dans ce tableau renvoie au niveau d’émission de polluants atmosphériques. Vous pouvez la retrouver sur votre carte grise, à la fin du champ V.9 !

Quelle vignette Crit’Air pour ma voiture ?    

Pour savoir quelle vignette Crit’Air vaut pour votre voiture, vous pouvez faire un tour sur le site officiel de la vignette Crit’Air ! Un simulateur vous permet de calculer gratuitement la classe environnementale de votre véhicule.

Et si mon véhicule n’est pas classé ?

Certaines voitures, qui relèvent de normes antipollution moins strictes et utilisent donc des technologies plus polluantes, ne peuvent pas prétendre à la vignette Crit’Air. Elles ne sont donc pas autorisées à circuler dans les ZFE-m.

Est-ce qu’il existe des exceptions à la règle ?

Les engins agricoles et de chantier passent entre les mailles du filet. Certains automobilistes sont également dispensés à condition de : 

  • détenir une carte mobilité inclusion,
  • posséder un véhicule de collection, bien que la règle soit amenée à évoluer : les amateurs de voitures anciennes devraient bientôt avoir une vignette Crit’Air dédiée. 


Bon à savoir :

  • Vous n’avez pas la bonne vignette ou votre véhicule n’est pas éligible au dispositif Crit’Air ?
  • Vous souhaitez participer à l’effort collectif en faveur d’une mobilité plus propre ?

Connectez-vous sur le site "Je change ma voiture" pour découvrir les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre.
Prime à la conversion, bonus écologique, aides locales… Il en existe plusieurs, mises en place par le gouvernement ou par les ZFE-m elles-mêmes.

Obtenir et utiliser la vignette Crit’Air

Comment obtenir ma vignette ?

  • Rendez-vous sur le site officiel de Crit’Air pour commander votre vignette.
  • Vous n’avez besoin que de votre certificat d’immatriculation (ex carte grise).
  • Vous recevrez votre certificat qualité de l’air par la poste une dizaine de jours plus tard.
  • Pensez à bien conserver la facture : elle fait office d’attestation jusqu’à ce que vous receviez votre vignette.

Bon à savoir :
Vous pouvez aussi demander votre vignette Crit’Air par courrier. Pour ce faire, téléchargez le formulaire en ligne, complétez-le et renvoyez-le à l’adresse suivante :  Service de délivrance des Certificats Qualité de l’Air - BP 50637 - 59506 Douai Cedex 

Combien coûte la vignette Crit’Air ?

  • Comptez 3,11 € pour la vignette et 0,61 € pour l’affranchissement, soit 3,72 € au total.
  • Si votre véhicule est immatriculé à l’étranger, la somme s’élève à 4,61 €.

Quelle est sa durée de validité ?

  • La vignette est valable pendant toute la durée de vie du véhicule.
  • Vous n’avez pas à la renouveler, même en cas de changement de propriétaire !

Où coller la vignette Crit’Air ?

  • Pour pouvoir être contrôlée, la vignette doit être bien visible depuis l’extérieur du véhicule.
  • Vous devez donc la coller à l’intérieur du véhicule, sur la partie inférieure droite de votre pare-brise. 

Ça y est, vous savez tout !

Un dernier chiffre pour la route ? Près de 23 millions de vignettes Crit’Air sont d’ores et déjà en circulation. Si vous n’avez pas encore obtenu la vôtre, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

(1) Etude Santé Publique France : https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2021/pollution-de-l-air-ambiant-nouvelles-estimations-de-son-impact-sur-la-sante-des-francais 

Pratique