Vols à la roulotte : quelles protections ?

Publié le 01 mars 2022 Partager sur :

Le vol à la roulotte est une vieille expression française pour désigner un mode opératoire visant les larcins dans les roulottes. L’expression a traversé les époques et s’applique encore aujourd’hui pour les vols commis à l’intérieur d’un véhicule. Quelles sont les particularités de ces vols avec effraction ? Comment faire en sorte d’empêcher les voleurs de s’en prendre à la vôtre ? Voici quelques précautions à prendre afin de dissuader les malfrats de cambrioler votre voiture.
 

vol a la roulotte

Qu’est-ce que le vol à la roulotte ?

Le « vol à la roulotte » est le vol d’objets commis dans un véhicule et transportés à découvert. Ce vol doit donc avoir été perpétré à l’intérieur du véhicule (ou autrefois d’une roulotte) et avec effraction de ce dernier. En effet, la qualification de vol à la roulotte n’est retenue que si le vol est « précédé, accompagné ou suivi d'un acte de destruction, dégradation ou détérioration » (Code Pénal article 311-4, al. 8). Si vous oubliez de verrouiller les portes de votre véhicule et que ce dernier est visité par un voleur, on parlera alors de « vol simple ».

Ce délit relève du Tribunal correctionnel. Selon l’article 311-4, alinéa 8 du Code pénal, les voleurs interpellés encourent une peine pouvant aller jusqu’à cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende. 

Comment éviter un vol à la roulotte ?

Si personne n’est à l’abri d’un vol à la roulotte, adopter quelques réflexes simples, et souvent de bon sens, dissuadera les roulottiers de s’attaquer à votre voiture. 

Choisissez bien votre place de stationnement

L’idéal est de stationner votre véhicule dans un parking sécurisé. Mais, si vous n’en disposez pas, la recommandation est de garer votre véhicule dans une rue passante et éclairée la nuit dans la mesure du possible. En effet, un cambrioleur préfère les endroits isolés et sombres pour commettre son vol qu’il réalise le plus souvent en tordant le montant supérieur d'une des portes (technique dite du pliage en portefeuille) ou en crochetant la serrure.

Verrouillez bien les ouvertures de votre véhicule

Quand vous quittez votre véhicule, assurez-vous que toutes les ouvertures (portières, vitres, coffre) sont correctement verrouillées. En effet, l’ouverture même partielle d’une vitre facilite le vol à la roulotte. Quant au verrouillage centralisé, il arrive qu’il ne ferme pas correctement vos portes. Vérifiez donc totalement leur fermeture avant de vous éloigner totalement de votre voiture.

Évitez de laisser des objets de valeur dans votre voiture

Tout est prétexte au vol à la roulotte : des vêtements de marque, un sac à main, un autoradio, un téléphone, un ordinateur portable, même les GPS … Évitez donc de laisser quoi que ce soit de visible. Préférez votre coffre pour ranger certaines affaires et évitez d’y laisser des objets de valeur.

Installez une alarme antivol

Les malfaiteurs aiment opérer en toute discrétion. En installant un système d’alarme sur votre voiture, vous êtes assuré de les faire fuir dès qu’ils essaieront de la fracturer pour y pénétrer.

Installez des films sécurité sur vos vitres

Des films aux teintes neutres pour vitrage auto permettent de renforcer vos vitrages et retarder les bris de glace. Ainsi, les voleurs peuvent décider de ne pas poursuivre la casse de vos vitres, qui constitue une part non négligeable des effractions constatées chaque année.

Questions fréquentes sur le vol à la roulotte

Les assurances remboursent-elles les vols à la roulotte ?

En général, les assurances auto permettent le remboursement des dégâts matériels subis par un véhicule en cas d’effraction. Concernant le remboursement des biens présents dans la voiture volés suite à l’effraction, certains assureurs mettent à disposition des formules avec une protection élevée telles que l’assurance tous risques avec garantie vol ou autre option, vérifiez cela lors de votre devis d'assurance auto en ligne.

Quelles sont les exclusions de garanties en cas de vol à la roulotte ?

Bien souvent l’exclusion de garanties va être liée à la nature du vol (absence d’effraction constatée sur le véhicule lorsque que l’assuré a souscrit un contrat et ou une garantie qui couvre ce type d’événement). Ensuite l’exclusion de garanties peut concerner le mode de stationnement du véhicule (parking, rue …) ou les objets présents dans la voiture : selon les contrats, tous les contenus ne sont pas non plus couverts, bien souvent, les espèces, les bijoux, objets précieux ou objets d’art… sont exclus. Il faut regarder avec vigilance ce que couvre le contrat souscrit.

Que faut-il faire en cas de vol à l’intérieur d’un véhicule ?

La première démarche à faire en cas de vol avec effraction est de déposer une plainte auprès de la gendarmerie ou du commissariat de police le plus proche en faisant l’inventaire des biens volés ainsi qu’en apportant leur facture. Sauf cas de force majeure, évitez de faire réparer les dégâts avant que les empreintes n’aient été relevées par les gendarmes ou les policiers. Cela facilite l’interpellation des cambrioleurs spécialisés dans le vol à la roulotte. Ensuite, faites une déclaration de sinistre auprès de votre assureur auto dans le délai prévu au contrat.

Que pensez-vous de cet article ?