À quoi sert une assurance multirisque habitation ?

Publié le 20 septembre 2016 Partager sur :

L’assurance multirisque habitation garantit non seulement votre logement et vos biens, mais aussi votre responsabilité civile. Certaines de ces garanties sont obligatoires et d’autres vivement conseillées. À vous de faire votre choix en fonction de vos besoins.

assurance multirisque habitation

Le contrat d’assurance multirisque habitation (MRH) est un contrat multi garantie destiné à tout occupant d’un logement (locataire, copropriétaire, propriétaire, etc.). Certaines garanties sont obligatoires, comme la responsabilité civile habitation pour les locataires et les copropriétaires.

D’autres sont vivement recommandées, comme la garantie Responsabilité civile vie privée, qui assure les dommages que vous et votre famille pouvez causer à un tiers. Si vous n’avez pas cette garantie, le dédommagement sera à votre charge.

Les autres garanties couvrent vos biens et votre logement contre un certain nombre de risques. Sans elles, vous ne serez pas indemnisé en cas de sinistre.

Les garanties de base d’une assurance multirisque habitation

En général, les contrats multirisque habitation couvrent a minima les dommages résultant d’un incendie, d’une explosion, d’une catastrophe naturelle, d’une tempête et d’un attentat.

D’autres garanties peuvent être incluses dans des formules plus haut de gamme : dégât des eaux, vol, vandalisme, bris de glace, événements climatiques (neige, grêle, inondation…).

Des garanties complémentaires en fonction de vos besoins

Les contrats d’assurance multirisque habitation proposent généralement des options pour s’adapter à votre logement, vos biens et votre profil.
> Vous possédez une piscine ?

Certains contrats garantissent les équipements extérieurs, comme une piscine, un abri de jardin, une pergola.

> Vous voulez être dépanné rapidement quand vos appareils électroménagers tombent en panne ?

Des options prévoient le déplacement d’un professionnel, ainsi que les réparations à votre domicile.

> En cas de litige, vous souhaitez être défendu ?

Les  options protection juridique prennent généralement en charge une démarche amiable en cas de litige de consommation ou de voisinage, par exemple, jusqu’à parfois couvrir les frais de procédure judicaire si besoin.

Les garanties d’assistance d’une assurance multirisque habitation

La plupart des contrats multirisque habitation intègrent des garanties d’assistance qui vous permettent, par exemple, d’être dépanné rapidement si vous perdez vos clés ou si votre chaudière tombe en panne.

Dans le cadre de l’assistance aux personnes, votre rapatriement peut être pris en charge en cas d’accident survenu loin de votre domicile.

Les conditions d’octroi des garanties

Afin de bénéficier de la meilleure indemnisation possible en cas de sinistre, il est important de décrire précisément son logement, de définir le montant de son capital mobilier et de ses éventuels objets de valeurs et de choisir les garanties adaptées.

En fonction des garanties que vous avez souscrites, vérifiez également s’il existe des mesures à respecter pour être indemnisé en cas de sinistre. Ces conditions, différentes selon les assureurs, concernent surtout le vol, le gel et le dégât des eaux.

Par exemple, si vous vous absentez plusieurs jours, votre contrat est susceptible de prévoir une condition de mise en jeu de la garantie dégât des eaux liée à la fermeture de votre arrivée d’eau.

L’indemnisation pour vol, quant à elle, nécessite parfois l’obligation d’équiper les ouvertures de protections spécifiques (serrure à trois points, alarme, etc.).

Le Conseil MAAF

Si vous changez la fonction d’une pièce en transformant, par exemple, un grenier en chambre, vous devez déclarer ce changement à votre assureur. À défaut, vous risquez de voir votre indemnisation réduite en cas de sinistre.

Même conseil si vous faites l’acquisition de bijoux ou d’objets de valeur, de meubles plus haut de gamme ou d’appareils électroménagers onéreux : pensez à réactualiser votre contrat en mettant à jour le montant des capitaux déclarés à votre assureur. L’idéal est de faire le point à chaque changement de situation, matérielle ou familiale (pour la garantie RC notamment) et au moins une fois par an. 

 

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique