Installation climatisation : comment faire ?

Publié le 06 juin 2024

Avec les changements climatiques, les jours de forte chaleur ou de canicule se multiplient en France, dans toutes les régions. Pour avoir de la fraîcheur dans votre intérieur, vous réfléchissez à l’installation d’une climatisation. Mais comment faire ? Suivez les conseils MAAF pour choisir et installer votre climatiseur avec un professionnel qualifié.

 Trik - Adobe Stock

Quels sont les différents types de climatisation ?

Il existe différents modèles de climatisation avec un choix grandissant au vu des besoins de climatisation des logements. Quelle que soit la climatisation choisie, veillez à ce qu’elle soit aux normes européennes CEE/73/23 et/ou CEE/89/336 et consultez son étiquette Énergie

Lors de votre achat, ne sous-dimensionnez pas votre besoin de climatisation, le risque étant de faire travailler en sur-régime votre installation pour qu’elle soit efficace. 

Être accompagné par un professionnel de la climatisation est recommandé pour choisir au mieux votre future installation et la poser de manière optimale.

Bon à savoir : il existe des aides financières à la rénovation thermique (comme l'Éco-prêt à taux zéro ou MaPrimeRénov') notamment pour l’installation de climatisation réversible. Renseignez-vous pour savoir si vous remplissez les conditions d’éligibilité.

Climatisation monosplit 

Cette climatisation est composée d'une unité intérieure, qui est installée dans la pièce à climatiser, et d'une unité extérieure, qui est installée sur le mur extérieur le plus proche. C'est le système de climatiseur le plus répandu.

Ses avantages Ses inconvénients
Son prix abordable Climatisation d’une seule pièce
Sa facilité d'installation Peut-être encombrante
Sa facilité d'installation  

Climatisation multisplit 

Elle est composée de plusieurs unités intérieures, qui peuvent être installées dans différentes pièces, et d'une seule unité extérieure. C'est une solution idéale pour les logements de grande taille ou avec plusieurs pièces à climatiser.

Son avantage Ses inconvénients
Climatisation de plusieurs pièces selon vos besoins Elle est plus onéreuse qu'une climatisation monosplit
 

Son installation est complexe

Climatisation monobloc

Installée dans une pièce de taille réduite, le climatiseur monobloc fonctionne à partir d’un fluide frigorigène qui va capter l’air ambiant, le filtrer et l’expulser via une gaine d'évacuation.

Ses avantages Ses inconvénients
Son prix abordable Peu efficace dans une pièce > 30 m2
Sa facilité d'installation Moins performante que les modèles Split ou Réversible
Pas de bloc à l’extérieur  

Climatisation réversible 

La climatisation réversible séduit de nombreux propriétaires par sa double capacité : rafraîchir ou chauffer une pièce selon la météo du moment.

Ses avantages Ses inconvénients
Utilisable en toute saison Plus onéreuse qu'une climatisation classique
Maintien d’une température constante dans la pièce quelle que soit la température extérieure Complexité de son installation
  La climatisation réversible peut être bruyante en mode chauffage

Climatisation gainable 

Le système de climatisation gainable est installé dans le faux-plafond et diffuse l'air frais de manière invisible via des grilles de soufflages discrètes.

Ses avantages Ses inconvénients
Invisible, ce qui n’interfère pas sur l’aspect esthétique Complexité de son installation
Diffusion de l'air frais de manière uniforme Nécessite un faux-plafond
Plus silencieuse qu'une climatisation classique  
Économie d'énergie, car elle est aussi efficace qu'une climatisation classique  

Climatisation mobile 

Comme un chauffage d’appoint, la climatisation mobile est un appareil autonome, qui ne nécessite pas d'installation. Elle est donc idéale pour les logements en location ou pour les petits espaces ayant un besoin ponctuel d’être rafraîchis.

Ses avantages Ses inconvénients
Son installation facile Elle peut être bruyante
Sa mobilité Elle est beaucoup moins performante qu'une climatisation fixe
Son prix abordable  

Comment se passe l'installation d'une climatisation ?

Les étapes de l'installation de climatisation :

  • Étude préliminaire
  • Évaluation des besoins en climatisation (m2 à couvrir, rendement selon le modèle)
  • Analyse de la faisabilité technique
  • Établissement du budget
  • Sélection du système de climatisation
  • Comparaison des différents modèles disponibles
  • Choix en fonction des besoins spécifiques
  • Choix de l’emplacement en intérieur et extérieur
  • Préparation du site et installation du matériel
  • Mise en marche et vérification
  • Vérification de l'installation
  • Formation et explication au client

Quelles sont les questions fréquentes ?

Puis-je installer moi-même ma climatisation ?

Oui, vous pouvez installer vous-même votre climatisation. Cependant, il est important de bien se renseigner avant de se lancer, car l'installation d'une climatisation est une opération technique qui nécessite des compétences notamment en électricité et bricolage.

Si vous décidez d'installer vous-même votre climatisation, suivez minutieusement les instructions du fabricant et respectez les normes de sécurité. Vous devez également vous rapprocher de votre assurance habitation pour savoir comment votre climatisation peut être couverte (ou non) par votre contrat.

Faut-il une autorisation pour installer une climatisation chez moi ?

Dans le cadre d’un appartement, il faut obtenir l’accord de l’Assemblée générale de la copropriété à partir du moment où vous allez intervenir sur la façade extérieure. C’est le cas pour une climatisation monosplit ou multisplit, par exemple. 

Dans une maison, il n’y a pas de démarche administrative à faire auprès de l’Urbanisme de votre commune, mais veillez à la distance avec votre voisinage. Le bruit de la climatisation avec un bloc extérieur pourrait provoquer des nuisances sonores.

Est-ce que l'assurance Habitation couvre en cas de dommages causés ou subis par ma climatisation ?

L'assurance Habitation couvre généralement les dommages accidentels qui pourraient être causés par la climatisation (incendie, dégâts des eaux…). Selon la formule choisie, elle peut aussi comporter une garantie pour couvrir les dommages électriques sur l'installation de climatisation, en cas de court-circuit ou de surtension.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique