Baromètre : l’emploi dans l’artisanat en 2020

Des emplois salariés en hausse malgré la crise sanitaire, des immatriculations d’entreprise en progression, les micro-entrepreneurs particulièrement impactés par la crise... : gros plan sur les chiffres clés de l’emploi salarié et non-salarié dans l’artisanat en 2020.

Publié en juin 2021, l’édition 2020 du baromètre ISM-MAAF de l’artisanat évalue l’impact de la crise sanitaire sur les emplois salariés et indépendants. Les emplois salariés ont mieux résisté dans l’artisanat (+ 1,7 % par rapport à 2019) que dans l’ensemble du secteur privé (-2 %). Du côté des indépendants, l’année 2020 a été marquée par une très légère augmentation des immatriculations malgré la baisse d’activité des micro-entrepreneurs.
L’étude fait apparaître la création d’emplois par l’artisanat du BTP en 2020            (+24 100 emplois) et de l’alimentation (+5 100). Ceci s’explique par la hausse de la demande en travaux de rénovation, de la consommation à domicile et par le retour vers les circuits de proximité. 
Le baromètre montre la disparité de revenus des travailleurs indépendants. Les artisans micro-entrepreneurs ont des revenus beaucoup plus faibles, de deux à six fois moins élevés que ceux du régime classique. L’écart est le plus élevé dans l’artisanat de fabrication : en 2018, le revenu annuel moyen était de 3 871 € contre 33 949 € pour un indépendant « classique ».
 

Barometre-Artisanat-post-covid.jpg