Nos conseils en cas de fortes chutes de neige avec risque de verglas

Mis à jour le 30 décembre 2020 Partager sur :

Découvrez les conseils et les réflexes à adopter avant et pendant un épisode neigeux pour vous protéger.

Que faire en cas
de fortes CHUTESDE NEIGE ?

Pour assurer votre sécurité et celle de vos proches, voici nos conseils en cas de fortes chutes de neige.

JE ME PRÉPARE AUX FORTES CHUTES DE NEIGE

1

> Pour préserver ma santé et celle de mes proches, je note les numéros dont je pourrais avoir besoin, tels que les pompiers, le SAMU, la police ou la gendarmerie.

2

> Je prépare mon kit familial d’urgence avec des médicaments, une lampe de poche, une batterie externe, des vêtements chauds et imperméables.

3

> Je prévois une réserve d’eau potable et d’aliments non périssables, au cas où je devrais rester chez moi quelques jours.

4

> Je m’équipe de matériel pour déneiger plus facilement : pelle, sel…

5

> Si j’ai un chauffage d’appoint, je m’assure qu’il est en bon état pour éviter tout risque d’intoxication.

6

> Je sale les abords de la maison (escaliers, terrasse, trottoir) pour éviter de glisser et de risquer de se faire mal en chutant.

7

> Je dégage le passage pour les engins de déneigement.

> Je protège mon compteur et mes canalisations extérieures avec des matériaux isolants comme par exemple du polystyrène. J’évite la laine de verre qui capte l’humidité.

> Pour faciliter l’écoulement des eaux lors de la fonte de la neige, je m’assure que les grilles d’évacuation d’eau ne sont pas encombrées.

PENDANT LES CHUTES DE NEIGE, J’ADOPTE LES BONS RÉFLEXES

1

> Si je dois sortir, je ne m’approche pas des câbles électriques tombés à terre.

2

> Je m’éloigne des arbres et des pentes de toit pour rester hors de portée d’éventuelles chutes d’amas de neige.

3

> Si je dois prendre mon véhicule, je prévois des chaînes à neige (sauf si je suis déjà équipé de pneus neige).

4

> Dans mon véhicule, je prévois des boissons chaudes non alcoolisées, de la nourriture, des vêtements chauds, des couvertures, une lampe torche et je vérifie que mon téléphone est bien chargé.

> En cas de coupure d’électricité, j’utilise un appareil vraiment prévu pour chauffer mon intérieur, aux normes et sans danger.

Quelle conduite adopter sur une route verglacée ?

  • Je redouble de vigilance dans les zones à risque en réduisant ma vitesse et en augmentant mes distances de sécurité.
  • Je laisse la priorité aux engins de salage et roule dans leurs traces.

Conseils pour éviter une panne de batterie en cas d’épisode de gel

Dès l’arrivée des premiers grands froids, on constate une hausse de pannes de véhicules dues à une batterie faible. C’est également valable lorsque le véhicule est resté à l’arrêt pendant quelques jours ou qu’il a peu circulé. Voici quelques conseils de prévention afin d’éviter une panne.

  • Si possible, conserver le véhicule dans un garage ou un lieu couvert (de préférence chauffé). A défaut, vous pouvez recouvrir le capot du véhicule avec une couverture.
  • Tester ou faire contrôler sa batterie afin de la remplacer si nécessaire avant l’arrivée des grands froids.
  • Penser à changer sa batterie si elle a plus de 4 ans (durée de vie moyenne d’une batterie selon son type et son usage).
  • Rouler ou faire tourner le moteur du véhicule chaque jour lors de températures basses. Pour se recharger, la distance à parcourir est d’au-moins 25 kilomètres sans trop s’arrêter.

La bonne méthode pour dégivrer les vitres du véhicule

La veille

Si vous n’avez pas d'emplacement couvert pour mettre votre véhicule à l'abri du froid, il existe quelques astuces assez simples comme déposer, la veille au soir, un carton, une bâche ou même du papier journal sur son pare-brise avant et à l’arrière du véhicule.

Le matin avant de partir de son domicile

Si votre véhicule n’est pas équipé d’une fonction dégivrage, vous pouvez allumer le moteur et activer  le chauffage en l’orientant vers les vitres. A condition de le mettre à faible intensité sinon le contraste soudain entre la vitre gelée et la température de l’habitacle pourrait fissurer le pare-brise.

Et pour retirer le givre ou le gel, évitez l'eau chaude car non seulement le choc thermique pourrait fissurer les vitres mais encore parce que le gel pourrait se reformer par-dessus. Un bon vieux grattoir reste la solution la plus efficace et sans risque.

Pratique