icon-pie.png
INFORMATION CLIENT DÉCONFINEMENT

MAAF est à vos côtés et se mobilise pour rouvrir progressivement ses agences dans le respect des normes de sécurité et la mise en place des mesures barrières, pour vous accueillir dans les meilleures conditions.

Nous vous recommandons pour autant de privilégier les contacts par téléphone au 3015 ou par mail : service.client@maaf.fr ou d'utiliser votre espace client sur maaf.fr ou l'appli MAAF et Moi. Gardons le contact. Prenez soin de vous.

Toutes nos infos pour nous contacter

Comment aider les aidants familiaux ?

Publié le 24 janvier 2020 Partager sur :

Les aidants familiaux se dévouent au quotidien pour prendre soin d’un proche âgé ou en situation de handicap.  Mais ils peuvent eux-aussi avoir besoin d’aide ou de répit…

Aide aux aidants familiaux

Qu'est-ce qu'un aidant ?

Un aidant familial est une personne qui s’occupe au quotidien d’une personne âgée dépendante ou d’une personne en situation de handicap de son entourage et ce, à titre non professionnel. Une tâche qui peut s’avérer lourde non seulement en temps et en organisation mais également psychologiquement. Heureusement, certaines solutions existent pour faciliter la tâche des aidants familiaux et leur apporter un peu de répit.

Le congé de proche aidant

Si vous êtes salarié, vous pouvez vous absenter de votre entreprise afin de soutenir une personne handicapée ou présentant une perte d’autonomie grave. Il peut s’agir :

- d’un membre de votre famille, comme votre conjoint, vos parents ou vos enfants ;
- ou d’une personne âgée ou handicapée avec laquelle vous résidez ou entretenez des liens étroits et stables.

Ce congé, d’une durée maximale d’un an pour l’ensemble de votre carrière, peut, en accord avec votre employeur, être fractionné en journées ou être transformé en période d’activité à temps partiel. Pour le moment, ces absences ne sont pas rémunérées. Mais cette situation évoluera d’ici le 30 septembre 20201.

En effet, que vous soyez salarié ou travailleur indépendant, vous pourrez alors percevoir,  de la Caisse d’allocations familiales ou de la Mutualité sociale agricole, une allocation journalière de proche aidant :

- pendant au plus 66 jours pour l’ensemble de votre carrière ;
- dont le montant, qui sera fixé par décret, s’élèverait à 52 € par jour pour une personne seule ou à 43 € pour une personne vivant en couple.

Le "baluchonnage"

Si vous vous occupez au quotidien d’une personne âgée ou handicapée dont l’état requiert une présence ou des soins permanents, le "baluchonnage" ou "relayage", inspirée des pratiques québécoises, peut vous offrir un peu de répit.

En effet, il permet de vous faire remplacer directement au domicile de la personne âgée ou handicapée, pendant plusieurs jours 24 heures sur 24. L’avantage étant d’éviter à celle-ci d’être éloignée de son cadre de vie habituel. Vous pouvez vous adresser, pour cela, à une association de services à la personne ou un centre intercommunal d’action sociale.

Des solutions d’accueil

Vous pouvez également vous orienter vers les Ehpad (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), les hôpitaux gériatriques ou les établissements sociaux et médico-sociaux qui proposent des accueils de jour pour les personnes âgées ou en situation de handicap. Ces structures offrant aussi des possibilités d’hébergement temporaire.

Certaines associations comme France Tutelle,  France Alzheimer ou l’AFM-Téléthon  organisent, quant à elles, des séjours « de répit aidants-aidés ». Ces séjours de vacances adaptés aux personnes âgées ou en situation de handicap vous permettent de partager des moments privilégiés avec vos proches. Et de souffler un peu sans culpabiliser…

La solution Maaf pour les aidants familiaux

La garantie « Aide aux Aidants »2 de Maaf vous propose un accompagnement personnalisé pour vous aider à prendre soin au quotidien d’un proche dépendant.

Ainsi, une équipe médicale et sociale est à votre écoute afin d’identifier vos besoins et vous apporter des conseils adaptés :

- pour vous accompagner dans votre parcours d’Aidant : informations médicales, orientation vers des associations, démarches administratives... ;
- en cas de besoin de répit : information et mise en relation avec des prestataires pour le maintien à domicile de l’aidé (Services à la personne, CESU...) ou orientation vers des structures d'accueil (recherche d’établissement...) ;
- en cas d’urgence (hospitalisation ou décès de l’aidé) : prise en charge de votre hébergement, organisation et frais de garde éventuels de vos enfants ou petits-enfants de moins de 16 ans par exemple. 

(1)   Article 68, loi n° 2019-1446 du 24 décembre 2019, Journal Officiel DU 27/12/2019;

(2) Service d’Aide aux Aidants : garanties assurées par MAAF Assurances SA soumises à plafonnement et accessibles aux assurés adultes Vivazen, Biorythm ayant la qualité d’aidants. Détail des garanties «Aide aux Aidants » dans les Conditions générales valant extrait du règlement mutualiste des contrats Vivazen ou Biorythm. Garanties soumises à plafonnement.

 

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique