Continuez à prendre soin de votre santé pendant le confinement

Publié le 10 novembre 2020 Partager sur :

Différer des soins de santé de peur de surcharger les médecins ou par crainte d'être contaminé. Nombreux rendez-vous ont été annulés par des patients pour ces raisons depuis le second confinement. Or le maintien des soins est primordial et les conditions sanitaires sont réunies. Explications.

Maintien suivi médical confinement

Vous pensez différer vos soins de santé par crainte d’être contaminé par la Covid-19 ? Ou parce que vous ne voulez pas surcharger les médecins pendant le confinement ? Sachez que cela peut être une mauvaise idée. D’abord parce que les cabinets médicaux restent ouverts pour continuer à vous recevoir mais aussi parce que cela peut aggraver votre pathologie. Alors n’attendez pas pour prendre soin de vous !

Ne prenez pas de risque

Il est indispensable de maintenir la prise en charge et le suivi de vos symptômes. En renonçant à vous faire suivre, vous prenez le risque d’un retard de diagnostic, donc d'une prise en charge rapide et nécessaire. Mieux vaut si vous avez un doute appeler votre professionnel de santé, il saura vous conseiller.

C’est encore plus vrai si vous souffrez d’une maladie chronique. Continuer à effectuer un suivi permet de repérer tout signe d’aggravation. Même chose si vous êtes accompagné dans le cadre d’une addiction, de troubles psychiques, si vous êtes enceinte, ou parent d’un jeune enfant, ne reportez pas vos consultations.

Des conditions sécurisées de consultation

Il ne faut pas craindre de déranger les professionnels de santé. Contrairement au premier confinement, les cabinets des professionnels de santé restent ouverts. Et toutes les conditions ont été prises pour continuer à prendre en charge les patients de manière sécurisée avec le matériel adéquat (masques, blouses de protection, gel hydro-alcoolique…).

Des circuits réservés aux patients positifs au Covid-19 sont aussi mis en place, pour éviter de croiser les patients non porteurs du virus et donc de minimiser le risque de contamination.

Dans tous les cas, contactez le professionnel qui vous suit, il évaluera la nécessité d'un déplacement à son cabinet.

Remplir l’attestation de déplacement

Si vous êtes amené à vous déplacer chez un spécialiste de la santé, une attestation de déplacement dérogatoire numérique ou papier devra être remplie. Elle prévoit expressément une case « Consultations, examens et soins ne pouvant être assurés à distance et l’achat de médicaments », un cas de figure plus large que ce qui était possible lors du premier confinement où seules les « consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d'une affection de longue durée » étaient autorisés. Ces déplacements peuvent s’effectuer au-delà du rayon d’un kilomètre autour du domicile et pendant une durée qui n’est pas limitée à une heure.

Des dispositifs de consultation à distance

Enfin, certains professionnels de santé ont également mis en place des dispositifs de téléconsultation pour permettre une prise en charge à distance. Leur remboursement à 100 % par l'Assurance maladie est pour le moment prévue jusqu'à la fin de l'état d'urgence sanitaire. Il n’y a donc plus à hésiter !

La solution MAAF : un accès à un service de téléconsultation(1)

Vous avez besoin de consulter un médecin pour un suivi, un conseil ou pour répondre à une inquiétude face à des symptômes ?
Avec votre contrat santé MAAF(1), vous avez à votre disposition le service "Téléconsultation"(1), accessible 24h/24, 7j/7 !
A partir de votre espace client MAAF ou de votre appli mobile MAAF et Moi, ce service vous permet de consulter en ligne un médecin généraliste ou spécialiste, inscrit au Conseil National de l'Ordre des Médecins, pour une consultation immédiate et/ou la délivrance d'une ordonnance.
Le + MAAF : vous bénéficiez de 5 téléconsultations prises en charge par an et par assuré par votre mutuelle.

Dans quels cas ce service peut vous être utile ?

  • Vous pouvez réaliser une téléconsultation de médecine générale, pour une maladie ponctuelle ou chronique : par exemple, si votre médecin traitant n’a pas mis en place d’outil de téléconsultation ou s’il n’est pas disponible rapidement, si vous voulez éviter de vous déplacer, si vous êtes malade en pleine nuit, si vous avez besoin d'être immédiatement rassuré ou si vous avez besoin d'une ordonnance rapidement...
  • Une téléconsultation pour COVID ;
  • Une téléconsultation avec un spécialiste en dermatologie, dentaire, gynécologie, ophtalmologie ou bien encore en psychiatrie : une spécialité bien utile pour les problèmes d'anxiété, de stress, de sommeil qui se manifestent particulièrement en cette période de pandémie.

A savoir : la téléconsultation(1) n'est pas un service d'urgence. En cas d'urgence, contactez le 15.
> En savoir plus et accéder au service de téléconsultation


Mention légale
(1) Service proposé par Santéclair, partenaire de MAAF, et réalisé par Santéclair en partenariat avec MesDocteurs TBNO INVEST. Au-delà de 5 téléconsultations ce service est payant. MesDocteurs n'est pas un service d'urgence. En cas d'urgence contacter le 15. Ce service ne permet pas d'obtenir de certificat médical sportif ou le renouvellement d'ordonnances complexes (exemple : ordonnances pour les Affections de Longue Durée). Ce service est  susceptible d’évoluer dans le temps. L’accès est réservé aux assurés Vivazen, Biorythm, Vitamine, Medika, Santé Profil salariés et Santé Profil TNS.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique