Médicaments génériques : testez vos connaissances !

Publié le 06 avril 2018 Partager sur :

Pour l’Assurance maladie, les génériques sont aussi efficaces que les médicaments de marque et présentent un avantage majeur : leur coût. Et, pour vous ? Voici venu le moment de démêler le vrai du faux… 

Médicaments génériques
  1. Les médicaments génériques sont moins chers

    Les médicaments génériques sont des médicaments équivalents aux princeps (original) dont les brevets sont tombés dans le domaine public. Leur fabrication revient moins chère car leur efficacité a déjà été prouvée et ne nécessite pas les mêmes coûts de recherche et développement de la part des laboratoires que les médicaments de marque. A efficacité égale, leur utilisation revient moins chère, pour les patients comme pour l’Assurance maladie.

  2. L’efficacité des médicaments génériques reste à prouver

    Les génériques sont aussi efficaces que les médicaments de marque. « Pour débuter la production d’un médicament générique, le laboratoire doit obtenir l’autorisation de mise sur le marché (AMM), l'inscription sur la liste des médicaments remboursés par l’Assurance maladie et l'inscription au répertoire officiel des génériques », précise F. Cosnard, Directeur Médical Santeclair. 

  3. Les excipients peuvent interférer sur les effets du générique

    « Les excipients jouent un rôle infime » dit F. Cosnard, Directeur Médical Santeclair. Un excipient est destiné à apporter une consistance, un goût, une couleur à un médicament, tout en évitant toute interaction avec le principe actif. Cependant, certains excipients dits à effets notoires peuvent jouer un rôle dans la façon dont il est toléré.

  4. Les génériques sont mieux remboursés

    Les médicaments génériques ne sont pas mieux remboursés que les médicaments de marque. Par contre lorsque le générique existe, le pharmacien vous proposera de substituer le générique au médicament de marque. Toutefois, « un médecin reste libre de prescrire un médicament de marque. Il précisera alors sur l’ordonnance ‘’non substituable’’ afin que le pharmacien fournisse le médicament de marque ». 

  5. Un patient n’a pas le droit de refuser les génériques

    Il est tout à fait possible de refuser un générique… Dans ce cas vous ne pourrez pas bénéficier du tiers payant.

  6. Les génériques sont dispensés de la franchise médicale

    La franchise médicale de 0,50 cts par boite de médicament est la même, générique ou non.

Les informations  susvisées vous sont présentées à titre purement indicatif et ne remplacent en aucun cas la consultation d’un professionnel.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique