Téléconsultation : pour qui, pourquoi, comment ?

Mis à jour le 20 mai 2020 Partager sur :

Les téléconsultations, qui permettent de consulter un médecin à distance, ont vu leur cote de popularité augmenter pendant le confinement. Dans quels cas, comment et pourquoi profiter de ce service ? Faisons le point.

Téléconsultation médicale

Si, à ses débuts, elle ne soulevait guère l’enthousiasme – 79 % de la population l’estimaient moins fiable qu’un rendez-vous physique chez le médecin (1) – le confinement dû à la crise sanitaire du Covid-19 semble avoir changé la donne. 

Pourquoi et quand téléconsulter ? 

La téléconsultation est un moyen pratique et rapide d’obtenir un avis médical et un suivi. Elle évite également des déplacements ou un recours aux urgences hospitalières surchargées, qui connaissent chaque année, depuis près de vingt ans, une hausse de 3,5% de leur fréquentation (2)

Bon à savoir : ce service est officiellement remboursé par la sécurité sociale depuis septembre 2018. Quels que soient la période et le contexte, c’est une solution efficace pour les patients ne pouvant obtenir de rendez-vous assez rapidement dans leur cabinet habituel, et éviter ainsi la suspension d’un suivi médical ou le renoncement à des soins

Covid-19 et suivi de santé : quelles conséquences ? 

Selon une étude Ipsos (3), 51 % de la population a renoncé à une consultation médicale en ville ou à l'hôpital depuis le début de l’épidémie – que ce soit par peur de contracter le virus ou par volonté de « laisser la place » aux plus malades que soi.

Et 30% des personnes souffrant d’un problème de santé chronique, du diabète au cancer en passant par l’hypertension (soit 20 millions de personnes dans l’hexagone), reconnaissent que la pandémie a eu un impact important sur leur suivi.

Encore plus inquiétant : 8 % déclarent avoir arrêté ou retardé leur traitement, tandis que 3 % du panel affirment avoir renoncé à tout soin. 

À l’heure du déconfinement, les médecins – généralistes comme spécialistes – rouvrent progressivement leurs cabinets dans des conditions sécurisées (désinfection renforcée, port du masque, aménagement des plages de consultation pour que les patients infectés ne croisent pas les personnes saines, etc).

Selon le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM), le Collège de la médecine générale (CMG) et la Fédération des spécialités médicales (FSM), tous doivent accompagner leurs patients durant cette période afin de reprendre le suivi de celles et ceux atteints de pathologies chroniques. L’urgence étant d’assurer la reprise des soins. 

Quel impact a eu la pandémie sur la téléconsultation ?

Depuis le confinement, 1 Français sur 10 a eu recours aux consultations en ligne, et 30 % veulent y recourir plus souvent à l’avenir (4). En mars 2020, le nombre de téléconsultations a dépassé le seuil du million d'actes en un mois selon la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam). Ce chiffre record a été pulvérisé en avril pour atteindre le nombre d'un million par semaine d’après le ministre de la Santé. 

Comment fonctionne une téléconsultation MAAF ?

Bonne nouvelle : si vous ne pouvez pas vous rendre rapidement chez votre médecin ou spécialiste et que vous êtes assuré santé MAAF (7), vous avez automatiquement accès à un service de téléconsultation (5)7j/7 et 24h/24.

Le + MAAF : vous bénéficiez de 5 téléconsultations prises en charge par an et par assuré par votre mutuelle. Le principe est simple :

> Depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone avec une connexion internet, vous choisissez le mode de conversation : visio, chat ou audio.
> Vous prenez contact en quelques minutes avec un médecin, obtenez un avis médical, et enfin, si nécessaire, une ordonnance.
> Cette dernière est stockée dans votre espace personnel : il vous suffit de l’imprimer pour la présenter à la pharmacie.
> Suite à la téléconsultation, vous pouvez accéder à votre compte-rendu , qui est également envoyé à votre médecin traitant si vous le souhaitez.

Outre les questionnements ou doute liés au COVID-19, la téléconsultation (5) permet de consulter un médecin généraliste ou spécialiste pour d’autres motifs :

> Médecine générale
> Dermatologie
> Dentaire
> Gynécologie/grossesse
> Ophtalmologie
> Psychiatrie

Problèmes d'anxiété, troubles digestifs, infections urinaires, affections cutanées (grains de beauté, eczéma, herpès, ….), maux de gorge, sinusite, infection oculaire, suspicion d’abcès dentaire, allergies alimentaires…, voici des exemples de pathologies qui peuvent être prises en charge par la téléconsultation (5).

> En savoir plus sur le service de téléconsultation proposé aux assurés santé MAAF.

Pratique : avec le service « Infirmière à domicile», un accès au « télésuivi » (patient COVID-19) pour les assurés santé MAAF

Vous avez une prescription pour des soins à réaliser et vous avez besoin de trouver rapidement une infirmière disponible ?

L'épidémie de COVID-19 n'ayant pas disparu, il est toujours recommandé de rester à domicile si cela est possible et de restreindre vos déplacements. De plus, il peut être difficile de prendre rendez-vous avec une infirmière disponible en cette période de crise sanitaire.

Vous êtes assuré santé MAAF (7) : pour faciliter vos démarches et vous faire gagner du temps, le service "Infirmière à domicile" (6) est à vore disposition.

Vous faites votre demande de soins en ligne sur mySantéclair  en quelques clics et une infirmière disponible vous rappelle dans l'heure pour finaliser votre rendez-vous. 

Si ce service n'est pas accessible dans votre ville, vous accédez néanmoins aux coordonnées des infirmières proches de chez vous.

Si vous êtes atteint du COVID-19 : un nouveau service de "télésuivi"

Dans le contexte actuel, le service propose un suivi renforcé à domicile sur ordonnance du médecin : il vous suffit de cliquer sur "suivi patient Covid-19" lors de la demande de soins, puis de vous laisser guider.

Si vous devez être suivi à domicile et que vous avez accès à internet, vous avez également la possibilité d'opter pour "télésuivi" : vous serez alors suivi à distance et l’infirmière réalisera une télétransmission de l’acte qui sera remboursé par l’Assurance Maladie, sans avance de frais. 

> En savoir plus sur le service Infirmière  à domicile proposé aux assurés santé MAAF (7).

> Accéder à ce service sur mySantéclair en vous connectant à votre Espace client MAAF > Mes services et avantages > Mes services santé > Infirmière à domicile.

 

Sources
(1) Sondage OpinionWay pour Medaviz, juin 2018.
(2) Ministère des solidarités et de la santé, panorama « Établissements de santé, sociaux et médico-sociaux 2018 ».
(3) Enquête Ipsos pour Amgen France et Datacovid menée du 15 au 21 avril 2020.
(4) Sondage OpinionWay pour le site « deuxiemeavis.fr », avril 2020.

Conditions et Mentions légales
(5) Téléconsultation : service opéré et géré par Santéclair(7) en partenariat avec MesDocteurs TBNO INVEST. Au-delà de 5 téléconsultations ce service est payant. MesDocteurs n'est pas un service d'urgence. En cas d'urgence contacter le 15. Ce service ne permet pas d'obtenir de certificat médical sportif ou le renouvellement d'ordonnances complexes (exemple : ordonnances pour les Affections de Longue Durée).

(6) Infirmière à domicile : service opéré et géré par Santéclair(7) en partenariat avec Medicalib - HELLOSANTE

(7) Santéclair, SA au capital de 3 834 029 € – 7 Mail Pablo Picasso, 44 000 Nantes – RCS Nantes 428 704 977, est partenaire de MAAF.  Les services Téléconsultation et Infirmière à domicile sont en vigueur au 17/03/2020 et susceptibles d’évoluer dans le temps. Accès réservé aux assurés Vivazen, Biorythm (hors contrat « Indemnité journalière hospitalisation » seul), Vitamine, Medika, Santé Profil salariés et Santé Profil TNS.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique