Assurance MAAF

Espace client

Le casque de vélo obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans

Publié le 17 janvier 2017 Partager sur :

Le port du casque à vélo est désormais obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. Cette mesure vise à réduire la gravité des blessures des enfants pratiquant le vélo et engage la responsabilité des parents.

casque obligatoire vélo

Encourager l'apprentissage du vélo comme activité physique nécessite, dès le plus jeune âge, d'adopter les bonnes habitudes de sécurité. 

Aussi, le port du casque à vélo est obligatoire pour les enfants (conducteurs ou passagers) de moins de 12 ans à compter du 22 mars 2017 (décret n° 2016-1800 paru au Journal officiel).

Cette mesure, déjà largement adoptée par les États membres de l'Union européenne, vise à réduire la gravité des blessures au visage et les risques de traumatismes crâniens des enfants pratiquant le vélo. 

message-securite-routiere-casque-velo-obligatoire.jpg
Source : Sécurité routière

Adultes, montrez l'exemple !

Utiliser des équipements de sécurité adaptés, dont le casque à vélo, s'apprend dès le plus jeune âge. C'est bien souvent au travers de l'exemple de leurs parents que les enfants apprennent ou non à s'équiper.

Le casque : une protection des risques de blessure à la tête en cas de chute

Les chocs à la tête chez les jeunes enfants peuvent causer des traumatismes plus graves que chez les adultes ou adolescents. 
Le casque diminue :

  • de 70% le risque de blessure sérieuse à la tête 
  • de 31% le risque de blessure mineure 
  • de 28%(1) le risque de blessure au visage. 


Une étude récente(2) confirme et quantifie le risque de lésions neurologiques dans la tête d'enfant de 6 ans casquée et non casquée. Le port du casque diminue drastiquement le risque de perte de connaissance : à plus de 10 km/h, il passe de 98% dans le cas d'une tête non casquée à 0,1% pour une tête casquée.

La responsabilité de l'adulte est engagée

Si un adulte transporte à vélo un enfant passager non casqué ou accompagne un groupe d'enfants non protégés, il risque une amende de quatrième classe (90 euros).

L'accidentalité des enfants cyclistes

On estime à environ 5,5 millions les usagers vélo occasionnels ou réguliers âgés de moins de 12 ans(3)
L'accidentalité routière des cyclistes âgés de moins de 12 ans concerne 181 enfants en 2015 parmi lesquels 1 enfant a été tué et 170 enfants ont été blessés, dont 71 blessés hospitalisés (ONISR, 2015).

 

(1) IFSTTAR, AMOROS E., CHIRON M., MARTIN J.-L., THÉLOT B., LAUMON B., Bicycle helmet wearing and the risk of head, face, and neck injury : a French case-control study based on a road trauma registry. Injury Prevention, n°18, pp. 27-32, 2012.
(2) Deck, C., Bourdet, N., Willinger R., Evaluation du risque de traumatisme crânien en situation d'accidents de piéton et cycliste (2016), Projet « Tête Vulnérable » (TEVU) - Université de Strasbourg (UNISTRA), Laboratoire des sciences de l'ingénieur, de l'informatique et de l'imagerie.
(3) Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) / Service de l'Observation et des Statistiques (SOeS) - Enquête nationale transports et déplacements, 2008.

Que pensez vous de cet article ?