Comment assurer son vélo ?

Publié le 19 mai 2020 Partager sur :

Depuis l’annonce du déconfinement, le vélo fait l’objet d’un véritable engouement. Retrouvez dans cet article, les aides dont vous pouvez bénéficier pour l’achat ou la réparation d’un vélo, les assurances pour être bien protégé mais aussi quelques rappels pour votre sécurité.

assurer vélo

Cette crise du COVID-19 va peut-être faire évoluer nos modes de circulation. L’usage du vélo connaît un véritable essor depuis que le déconfinement a été annoncé. C'est notamment le cas pour nombre de citadins. Habituellement usagers des transports en commun, ils font le choix de se reporter sur le vélo afin de limiter les contacts et ainsi les risques de contamination au COVID-19.

Le Gouvernement et les collectivités territoriales encouragent d’ailleurs cette pratique à travers des mesures et des aides.

Du bon vieux vélo ressorti de la cave au vélo électrique flambant neuf, les deux roues ont la cote. Mais comment est assuré un vélo ? Voici nos réponses.

Des mesures pour encourager la pratique du vélo

Suite au déconfinement, le Gouvernement a pris des mesures  pour encourager la pratique du vélo, dont notamment : 
> Le développement de pistes cyclables temporaires.
> La création d’un « coup de pouce réparation vélo » avec la prise en charge  exceptionnelle jusqu’à 50 euros d’un montant hors taxe pour la remise en état d’un vélo au sein d’un réseau de réparateurs référencés.
> Des formations gratuites « coup de pouce remise en selle ».

Des aides à l’achat d’un vélo à assistance électrique

Les subventions des collectivités territoriales

Afin de développer une mobilité propre, les régions, métropoles et villes sont très nombreuses à proposer une aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE). Cette subvention étant variable d’une région à une autre, il est conseillé de se renseigner pour connaître le montant de l’aide à laquelle vous avez droit. 

Le bonus vélo à assistance électrique du Gouvernement

Si vous achetez un vélo à assistance électrique, vous pouvez, sous conditions, bénéficier d'une aide complémentaire de l'État, appelée "Bonus vélo à assistance électrique". Cette aide ne peut être attribuée que si une aide ayant le même objet a été attribuée par une collectivité locale.
> En savoir plus 

Comment assurer son vélo ?

Chez MAAF, le vélo est couvert notamment en cas de vol, d'incendie, à l'intérieur de votre habitation par notre contrat TEMPO Habitation à la condition que son montant soit compris dans le capital mobilier déclaré aux conditions particulières.
Pensez à vérifier le montant de votre capital mobilier et objets usuels auprès de votre conseiller MAAF.

Le contrat Habitation couvre également votre responsabilité civile pour les dommages que vous pourriez causer à un tiers avec votre vélo.

Vous avez également la possibilité de souscrire l'option Protection mobilité  du contrat habitation qui vous permet de garantir votre vélo en cas de casse et vol, en tous lieux

Bon à savoir : vos dommages corporels peuvent être garantis par le contrat de prévoyance Tranquillité Famille.

Comment assurer un vélo électrique ?

Il faut distinguer deux catégories de vélos :

Le vélo à assistance électrique 

Pour être considéré comme tel, il doit répondre aux conditions suivantes :

> le moteur fonctionne uniquement en présence d'action sur les pédales,
> le moteur se coupe immédiatement lorsque le cycliste arrête de pédaler,
> le moteur ne doit pas aider à dépasser 25 Km/h,
> le moteur ne doit pas dépasser 250 W de puissance nominale,
> la tension électrique ne doit pas dépasser 48 volts.

Si vous possédez un vélo à assistance électrique (VAE), les garanties du contrat TEMPO Habitation  sont identiques à celles prévues pour un vélo non électrique (cf. ci-dessus).

Bon à savoir : vos dommages corporels peuvent être garantis par le contrat de prévoyance Tranquillité Famille.

Le vélo électrique

Si le vélo ne remplit pas l'une des conditions citées ci-dessus, il s’agit d’un vélo électrique assimilé à un véhicule terrestre à moteur (VTAM) et donc soumis à obligation d'assurance Responsabilité civile Auto.

Chez MAAF, ces véhicules peuvent être assurés par le contrat Cyclo.

Bon à savoir : le contrat Cyclo garantit également vos dommages corporels. 

Pour obtenir un devis d'assurance : appelez un conseiller ou rendez-vous dans l'agence MAAF la plus proche.

La sécurité avant tout

Pour circuler à vélo, plusieurs équipements sont obligatoires

Le casque
Un enfant de moins de 12 ans doit obligatoirement porter un casque à vélo, qu'il soit conducteur ou passager. L'adulte qui transporte l'enfant ou qui l'accompagne doit s'en assurer.

Au-delà de 12 ans, le port d'un casque n'est pas obligatoire pour circuler à vélo, mais il est fortement recommandé
Il représente le plus sûr moyen de protéger sa tête en cas de chute ou d’accident.

Le gilet de haute visibilité
Le port d’un gilet rétro-réfléchissant certifié (CE) est obligatoire pour tout cycliste, et son éventuel passager, circulant hors agglomération, la nuit, ou lorsque la visibilité est insuffisante.

Un éclairage en bon état de marche et un signal d'avertissement font également partie des équipements de rigueur. 

Bon à savoir : il est interdit de porter à l'oreille tout dispositif susceptible d'émettre un son (écouteurs, oreillettes ou casque audio). L'usage du téléphone tenu en main est également interdit.
> Consultez le site de la Sécurité Routière pour plus d'infos sur l'équipement et sur les règles de circulation à vélo.  

Circuler avec une trottinette électrique ou autre EDPM (gyropode, gyroroue, hoverboard...)

Retrouvez nos informations concernant l'assurance, la règlementation et l'équipement dans notre article dédié.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique