Tout savoir pour bien installer votre enfant dans son premier logement

Mis à jour le 22 novembre 2022

Votre enfant quitte le nid ? MAAF vous donne les bons conseils pour l’accompagner au mieux ! Comment trouver un appartement, choisir entre vide ou meublé, ou les astuces administratives à connaître, on vous dit tout pour que vous ayez les clés en main !

UN PREMIER APPARTEMENT, ÇA SE TROUVE COMMENT ?

De nombreuses options sont à votre disposition. Cependant, en fonction de la situation de votre enfant, de l’endroit où vous cherchez et de votre budget, certaines seront plus adaptées que d’autres :

VIA UNE AGENCE IMMOBILIÈRE

Option la plus classique quelle que soit la situation de votre enfant (étudiant, apprenti ou jeune actif), passer par une agence vous assure un choix d’annonces important et des logements qui respectent les règles de location (surface minimum, décence du logement…). Bien sûr, il faudra payer des frais d’agence pour profiter de ces avantages, mais ils sont encadrés depuis 2014 par la loi ALUR. Ils varient en fonction de la zone où le logement se situe, et peuvent aller de 8€/m2 à 12€/m2.

VIA SON UNIVERSITÉ OU SON ÉCOLE

Si votre enfant commence des études supérieures, la première démarche à effectuer est de contacter son futur établissement. En effet, qu’il s’agisse des CROUS pour les universités ou de partenaires associatifs comme par exemple l’ARPEJ ou l’AJLT pour les écoles, la plupart des établissements ont monté des partenariats pour faciliter l’accès au logement à leurs étudiants. Financièrement avantageuse, cette solution est très prisée donc ne tardez pas à faire votre demande !

VIA DES ANNONCES DE PARTICULIERS

En quelques clics, vous accédez à des dizaines d’annonces. Sur le papier, cette richesse de choix est séduisante. Si vous cherchez un logement dans une zone où l’offre à la location est importante et que vous avez un bon dossier, c’est peut-être l’option à privilégier. Cependant, vous devrez vérifier par vous-même que ce logement respecte bien les normes de “décence” (surface, hauteur sous plafond, sanitaires…). Pensez également à bien demander au propriétaire bailleur les diagnostics énergétiques pour pouvoir évaluer votre future consommation.

VIDE OU MEUBLÉ, QUE CHOISIR ?

À chaque formule ses avantages… et ses inconvénients. Comparez-les en quelques secondes pour faciliter votre décision :

MEUBLÉ

LES AVANTAGES

  • Peu de frais d’installation et de déménagement : le logement dispose déjà de tous les équipements obligatoires
  • Un bail de courte durée : un bail étudiant de 9 mois permet d’éviter de payer un loyer pendant les congés d’été
  • Flexibilité : préavis d’un mois

LES INCONVÉNIENTS

  • Un loyer mensuel plus cher : entre de 5 à 30% plus élevé qu’un loyer d’un appartement vide
  • Un dépôt de garantie conséquent, qui équivaut à 2 mois de loyer

VIDE

LES AVANTAGES

  • Un loyer mensuel moins élevé
  • Stabilité : la durée du bail est de 3 ans minimum
  • Un dépôt de garantie réduit avec
    1 mois de loyer

LES INCONVÉNIENTS

  • Une installation plus onéreuse : il faut compter les frais d’achats liés aux équipements et aux déménagements
  • Une durée de préavis plus longue :
    3 mois de préavis
  • Une location moins adaptée à une location étudiante

COMMENT ASSURER LA LOCATION DE SON ENFANT ?

Une assurance responsabilité civile vie privée est nécessaire pour couvrir les dommages causés accidentellement à autrui. Elle est généralement incluse dans le contrat d’assurance multirisque habitation des parents.

Par ailleurs, si vous louez un studio ou un appartement pour votre enfant, vous devez obligatoirement souscrire une assurance responsabilité civile locative pour les dommages que votre enfant pourrait causer aux biens du propriétaire du logement, ainsi qu’aux voisins ou à des tiers à l’occasion d’un sinistre. Une assurance habitation est également nécessaire pour couvrir les biens de votre enfant en cas d’incendie ou de dégât des eaux, par exemple.

Votre enfant est étudiant ou apprenti et a moins de 30 ans ? MAAF a la solution sur mesure : l’assurance Tempo Jeune dédiée au logement étudiant / apprenti.

Je fais une simulation

QUELLES AIDES POUR FINANCER SON PROJET ?

Avec le prix de la vie qui augmente, particulièrement dans les grandes villes étudiantes, pas facile de se payer un logement décent !
La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses aides pour les moins de 30 ans. APL, ALF, ALS, fonds de solidarité, garantie Visale… Encore faut-il les connaître et les comprendre. Pas de panique, MAAF vous explique tout en un clic !

NOS TRUCS POUR UNE COLOCATION RÉUSSIE

Votre enfant est tenté par la colocation ? Moins chère, plus conviviale et souvent plus spacieuse, voici un petit rappel pour emménager en coloc’ dans les meilleures conditions :

BIEN CHOISIR SON OU SES COLOCS

Lors d’un apéro coloc’ par exemple, pour connaître les modes de vie, les tempéraments, les habitudes alimentaires, les règles de vie.

SIGNER LA CLAUSE DE SOLIDARITÉ

Figurant sur le bail, elle peut rendre les colocataires solidaires du paiement des dettes locatives, loyers et charges.

S’ASSURER SEUL OU COLLECTIVEMENT

Responsabilité civile, assurance multirisques, ou assurance Tempo Jeunes de MAAF, plusieurs solutions existent.

Les coups de pouce de MAAF :

Découvrez tous les commerces, transports en communs, services de santé, loisirs, ou même le prix au m2 d’une ville ou d’un quartier avec Carto-Ville(1), une carte interactive en ligne, simple et gratuite !

Avec notre partenaire Emile’s(2), bénéficiez de réductions exclusives sur l’alimentation, l’électroménager ou encore la décoration.

(1) Service gratuit (hors frais de connexion), valable jusqu’au 31/12/2022 inclus et réservé aux clients titulaires d’un contrat MAAF en vigueur, identifié sur son Espace client.
(2) Offres et services proposés par nos partenaires et réservés aux clients titulaires d’un contrat MAAF en vigueur.

Retrouvez les conditions et la durée de validité de ces offres et services en cliquant sur « J’EN PROFITE » et « JE DÉCOUVRE ».

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique