Drogue et alcool au volant, attention danger !

Publié le 30 septembre 2016 Partager sur :

Quelle que soit la boisson alcoolisée, un whisky ou une bière, le moindre verre fait monter le taux d’alcool dans le sang de 0,20 g à 0,25 g en moyenne, et modifie les comportements : allongement du temps de réaction, troubles de la vision, mauvaise coordination des gestes.... Les effets sont les mêmes avec un joint de cannabis. Rappel des informations essentielles à connaître avant de prendre le volant.

alcool au volant

Au volant, le taux d’alcool dans le sang ne doit pas être égal ou supérieur à :

  • 0,5 g/l 

soit 0,5 gramme par litre de sang,
soit 0,25 mg/l d’air expiré. 
Ces seuils sont encore réduits si vous êtes titulaires d’un permis probatoire ou en phase d’apprentissage.

Ainsi, un automobiliste contrôlé avec un taux compris entre 0,5 et 0,8 g/l se verra :

  • infliger une amende forfaitaire de 135 € 
  •  et la perte de 6 points du permis de conduire. 

Si l'alcool est à l'origine d'un accident de la route, le conducteur responsable :

  • ne peut pas être couvert par son assureur. La personne en face sera en revanche couverte. 
  • Si cet accident entraîne la mort d’une personne, l'amende peut atteindre 100 000 € et être assortie d’une peine de 7 ans d’emprisonnement. Ces sanctions atteignent 10 ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende lorsque le conducteur se trouve également sous l’emprise de stupéfiants.

Alcool et cannabis au volant, un cocktail qui coûte cher

En toutes circonstances, la consommation de stupéfiants est illégale. 

Au volant, c’est un délit qui est sanctionné de :

2 ans d’emprisonnement, 

  • 4 500 € d’amende 
  • et la perte de 6 points du permis de conduire. 

Les sanctions sont aggravées lorsque cette infraction est couplée avec l’alcoolémie : les peines sont alors portées à 3 ans d’emprisonnement et 9 000 € d’amende.

A savoir

  • 24 % des morts sur la route à cause de l’alcool avaient entre 18 et 24 ans. 
  • 9 conducteurs alcoolisés sur 10 sont des hommes 
  • 1 heure : c'est la durée pour que le taux d'alcool atteigne son maximum après absorption au cours d'un repas. Ce taux ne baissera ensuite que de 0,10 g à 0,15 g par heure. Rien ne permet de l’éliminer plus vite.

Testez votre alcoolémie avant de prendre le volant

Pour prendre la route en toute sécurité, testez votre alcoolémie avec un éthylotest, ou téléchargez gratuitement l’appli Alcootel* sur l’App Store et Google play, l’application qui vous permet d’estimer votre taux d’alcool en toutes circonstances. 
 

*l’alcool au volant est dangereux. L’application Alcootel n’est pas un éthylotest et ne peut s’y substituer.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique