Assurance prêt immobilier

Vous souscrivez un crédit immobilier ? Vous avez déjà un prêt immobilier en cours ?  Avez-vous pensé à souscrire l'assurance emprunteur ailleurs que chez votre banquier ?

assurance pret immobilier
  • Une cotisation calculée sur le capital restant dû et donc qui baisse avec le temps !

  • Une adhésion simple et rapide dans la plupart des cas

  • Pas de frais de dossier

pict-credit-immo-blanc-75x60.png

Votre devis assurance prêt immobilier

Nos solutions en fonction de votre situation

Assurance prêt immobilier, à quoi correspond-elle ?

Le contrat Assurance Crédit MAAF garantit les emprunteurs pendant toute la durée de leurs prêts en cas d’évènements graves pouvant avoir un impact sur le remboursement du prêt immobilier(1).
 

Le fonctionnement de l'assurance emprunteur dépend de votre santé qui peut vous empêcher de rembourser votre emprunt. Aujourd'hui, les banques imposent cette assurance emprunteur afin de se protéger, de protéger l'assuré et sa famille aussi! Vous pouvez choisir cette assurance prêt immobilier auprès de MAAF.

Ce contrat permet, selon les garanties souscrites(1), le remboursement :

du capital restant dû en cas de :

  • Décès
  • Perte totale et Irréversible d’Autonomie  de l’assuré => PTIA ( Le co-emprunteur est libéré de la dette auprès de la banque, si l’emprunteur avait opté pour une quotité à 100%)

des échéances du prêt en cas de :

  • Arrêt de travail comprenant l'incapacité temporaire totale (ITT) ou l'incapacité permanente partielle (IPP) ou incapacité permanente totale (IPT).  (Si l’assuré ne peut plus exercer sa profession et qu’il subit une perte de salaire ou non)
  • Perte de votre emploi (si garantie sélectionnée)

 

Le + MAAF : A protection équivalente, MAAF peut, sous certaines conditions, vous faire économiser 10 000 €  sur le coût de votre assurance prêt immobilier(2).

Dissociez votre prêt et l'assurance du prêt !

assur-emprunteur-460x180.jpg

Depuis la loi Lagarde (septembre 2010), vous n'êtes plus obligés de prendre l'assurance de votre prêt immobilier dans votre établissement bancaire. Celui-ci ne peut plus vous contraindre à accepter son assurance, si vous lui présentez un contrat d'assurance présentant des garanties équivalentes ou supérieures.

Vous avez déjà une assurance prêt immobilier en cours ?

Que vous soyez en train de renégocier votre prêt immobilier ou non, vous pouvez changer d'assurance emprunteur, en respectant certaines conditions.

Grace à la loi Hamon (loi de 2014) et à l’amendement Bourquin (loi de février 2017) vous pouvez résilier celle-ci et changer d’assurance emprunteur (appelé aussi substitution de l’assurance) afin d’opter pour un contrat plus avantageux en respectant les conditions suivantes :

Si vous avez souscrit ce prêt il y a moins de 12 mois :
Vous pouvez résilier l'assurance crédit immobilier pendant les douze premiers mois,  à compter de la date de signature de l’offre de prêt.  Votre demande doit intervenir au moins 15 jours avant la fin de cette période.

Si vous avez souscrit ce prêt il y a plus de 12 mois :
Depuis le 1er janvier 2018, ce changement est possible tous les ans à l’échéance annuelle de votre contrat d’assurance emprunteur.  Votre demande doit intervenir au moins 2 mois avant la date anniversaire de votre contrat prêt immobilier.

Toutefois une condition très importante :
Le nouveau contrat d’assurance doit présenter un niveau de garanties équivalent à celui du contrat initialement souscrit. Si cette condition n’est pas remplie, votre banque est en droit de refuser votre demande de substitution.

Les critères d’équivalence de garanties ont été définis entre les banquiers et les assureurs, et validées par le CCSF.

Les points forts du contrat assurance prêt immobilier MAAF

  • Un tarif personnalisé et maintenu toute la durée du prêt immobilier.

Le tarif prend en compte l’âge, la profession,… Aussi, selon votre situation, vous pouvez faire des économies significatives(2). Chez MAAF, la cotisation de votre assurance prêt immobilier est calculée sur le capital restant dû, ainsi elle diminue régulièrement après quelques années. Elle ne peut pas être révisée à la hausse en cours de contrat (sauf obligation réglementaire).

  • Une adhésion simple et rapide.

Dans la majorité des cas, vous pouvez souscrire immédiatement dans votre agence MAAF. Vous pourrez remettre à votre banquier la délégation d'assurance et les autres documents contractuels sans perte de temps.

  • Des garanties très protectrices(3).

Par exemple, grâce à la garantie optionnelle Arrêt de travail, en cas d’incapacité temporaire totale de travail, si vous étiez en activité, l’incapacité totale est définie en fonction de votre incapacité à exercer votre propre profession. Dans ce cas, pendant la durée de l’arrêt de travail, les échéances sont prises en charge(4). Les prestations peuvent être maintenues à hauteur de 50% jusqu’à 6 mois en cas de reprise à temps partiel thérapeutique.

  • La prise en charge de vos activités sportives non rémunérées(3).

La pratique des sports est garantie, à l’exclusion de certains, notamment des sports à risque. Cependant, les sports à risques pratiqués lors d'un baptême ou d'une initiation et encadrés par un professionnel sont garantis par le contrat MAAF.
Si le sport que vous pratiquez n'est pas couvert vous pouvez demander une étude pour éventuellement être garanti.

  • Un contrat avec des garanties équivalentes, voire supérieures, aux contrats proposés par les banques.

 

A savoir: Lorsque vous faites une simulation de prêt immobilier, le banquier vous transmet un coût total du crédit incluant une estimation des frais de notaire ainsi que les frais d’hypothèque (ou de caution), le taux du prêt immobilier, les éventuels frais de dossier et le montant de l’assurance prêt immobilier. Ce dernier point intervient donc directement dans le calcul du TAEG (Taux Annuel Effectif Global) qui correspond au taux réel du crédit immobilier tout inclus d’où l’intérêt de faire jouer la concurrence notamment auprès des banquiers.

Le taux d’assurance peut-être très différent entre l'assurance proposée par une banque et celle d'un assureur. C’est pour cela que nous vous conseillons de mettre en compétition votre banque.