L'assurance d’un SUV

Publié le 23 septembre 2020 Partager sur :

Vous avez hésité entre un 4x4 ou un SUV et, finalement, vous avez opté pour ce dernier. Idéal pour concilier esprit baroudeur et besoins de la famille. Reste désormais à souscrire un contrat d’assurance pour votre SUV. Découvrez tous nos conseils pour trouver la formule d’assurance et les garanties auto adaptées à vos besoins, à un prix étudié. 
 

assurance SUV

Connaître les critères de tarification d’une assurance pour un SUV

Quel que soit le véhicule, votre compagnie d’assurance vous propose une tarification qui tient compte de différents critères : votre profil de conducteur, votre historique de conduite (présence ou  non de sinistres responsables, bonus-malus), l’usage que vous faites de votre voiture, enfin le modèle et les caractéristiques du véhicule à assurer.

Parmi les critères pris en compte pour le contrat d’assurance voiture de votre SUV, votre assureur retiendra la marque, le modèle et la série de votre auto. En effet, ces trois éléments permettent de définir le risque de vol de votre voiture. Enfin, les SUV, comme d’autres modèles, sont reconnus pour réduire les risques de dommages corporels en cas d’accident.

Les autres éléments pris en compte pour l’évaluation du tarif de votre assurance.

La puissance DIN

Plus elle est grande, plus elle indique des risques d’accident élevés en raison de la vitesse et de la perte de contrôle plus facile du véhicule qu’elle entraine.

La motorisation et le type de carburant

Ils peuvent impacter le montant de votre contrat d’assurance SUV. Que votre moteur soit thermique (essence ou diesel), hybride ou 100% électrique, votre assurance SUV sera différente.

La date de mise en circulation

L’âge de votre auto a une incidence sur le prix de votre assurance SUV. En effet, plus le véhicule est âgé et plus sa cotisation est avantageuse.

La valeur d’achat

En matière de tarif, la valeur du véhicule rentre en compte dans le tarif uniquement pour la garantie bris de glace. Chez MAAF, si le client prend l’option Indemnisation +, en cas de sinistre, il sera indemnisé à concurrence de : 

  • la valeur d'acquisition du véhicule si le sinistre survient pendant la période qu’il a choisi (24, 36 ou 48 mois suivant la date de 1 ère mise en circulation du véhicule)
  • au-delà : valeur de remplacement majoré

Pourquoi votre assurance SUV risque-t-elle de coûter plus cher avec l’homologation WLTP ?

Depuis le 1er septembre 2018, le monde de l’automobile s’est doté d’une nouvelle règlementation en matière d’homologation des consommations : le WLTP (World harmonized light vehicles test procedure) complété par le RDE (Real driving emissions). Le nouveau barème malus WLTP s’applique depuis le 1er mars 2020.

La volonté d’accélérer la transition énergétique pour lutter contre la pollution a amené la France à mettre en place un système fiscal encourageant l’usage de voitures à faible émission de CO2. Les autos les plus polluantes et énergivores seront donc pénalisées. Les protocoles WLTP et RDE devraient faire grimper les valeurs annoncées pour chaque modèle, ce qui pénaliserait davantage les plus polluants, dont les SUV et les 4x4 puisque leur poids impacte fortement leur consommation énergétique.

Questions fréquentes sur l’assurance SUV

Qu’est-ce qu’un SUV ?

Un SUV (Sport Utility Vehicle) est un véhicule bicorps, comme le crossover. Contrairement à une berline, sa carrosserie est constituée de deux corps : l’un pour l’espace bagage et l’habitacle ; l’autre pour le compartiment moteur. Facile à conduire sur route, ses capacités de circulation hors et de remorquage en font le parfait croisement entre 4x4 et monospace.

Quels véhicules sont concernés par le barème malus WLTP ?

Le nouveau barème doit s’appliquer aux véhicules de type tourisme neufs immatriculés à partir du 1er juillet 2020 au plus tard.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique

Mentions légales (1)

(1) Conditions des bonus auto MAAF en cliquant ici