Travailleurs indépendants : quelle assurance contre la perte de revenus ?

Mis à jour le 30 juin 2021 Partager sur :

Un arrêt de travail, et l’activité d’un professionnel indépendant s’interrompt. L’assurance contre la perte de revenu permet de compenser la baisse du chiffre d’affaires et la diminution du revenu.

assurance perte de revenu

Si vous êtes seul dans votre entreprise, un long arrêt d’activité peut avoir de lourdes conséquences sur le chiffre d’affaires et la bonne marche de votre activité. En effet, l’entreprise est à l’arrêt alors que vous devez continuer à payer les factures des fournisseurs, la location des locaux… La souscription d’un contrat de prévoyance s’impose, car il vous permet, suite à un accident ou une maladie, de maintenir votre revenu et de faire face aux charges.

Si vous êtes travailleur indépendant, votre régime obligatoire ne vous permet pas de recevoir une indemnité suffisante en cas d’arrêt de travail :

Pour les artisans et commerçants

L’indemnité s’élève à 1/730e des revenus professionnels à hauteur maximum de 56,35 € par jour en 2021. En outre, en cas d’arrêt de travail de longue durée (hors affections de longue durée), vous ne bénéficiez que de 360 jours d’indemnisation répartis sur trois ans.

Pour les professions libérales

Depuis 1er juillet 2021, les professions libérales relevant d’une caisse de retraite fédérée par la caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) bénéficient d’indemnités journalières à partir du 4eme jour et jusqu’au 90eme jour d’arrêt de travail. Les indemnités sont limitées à un demi-revenu avec un plancher de 22,54€ et un plafond de 169 .

A partir du 91eme jour d’arrêt, quelques caisses prévoient des indemnités complémentaires…mais certaines professions libérales ne bénéficient d’aucune indemnité journalière.

Dans la majorité des cas, l’assurance contre la perte de revenu complète les prestations du régime obligatoire et vous permet de maintenir votre niveau de vie, que vous soyez artisan, commerçant ou que vous exerciez une profession libérale.

Prévoyance et contrat Madelin

Les cotisations versées pour un contrat de prévoyance dont l’assurance contre la perte de revenu peuvent être déduites de votre bénéfice imposable. Mais n’oubliez pas que les indemnités journalières perçues lors d’un arrêt de travail doivent être déclarées à l’administration fiscale.

 

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique