Ordonnance : une durée de vie limitée

Publié le 12 octobre 2016 Partager sur :

Prescrites par un médecin généraliste, un dentiste, un ophtalmologue ou une sage-femme… Plusieurs centaines de millions d’ordonnances circulent chaque année en France. Mais au fait : quelle est la durée de validité d’une ordonnance ?

validité ordonnance

Durée de validité d'une ordonnance pour les médicaments

La durée de validité de l’ordonnance dépend des médicaments prescrits et du traitement.
Pour aller chercher vos médicaments à la pharmacie, vous disposez, dans la plupart des cas, de 3 mois maximum, après la date de prescription figurant sur l’ordonnance. Au-delà de cette date, votre prescription n'est plus valable et votre pharmacien ne pourra plus vous remettre ces médicaments.
Toutefois, dans certains cas spécifiques(1) l’ordonnance ne peut être prise en compte par le pharmacien que si elle est présentée dans les 7 jours suivant la date de la prescription.
Quant à la durée du traitement prescrit, elle est d’un an maximum. Cependant, pour certains médicaments, le médecin doit limiter la prescription à une durée donnée. C’est par exemple le cas des médicaments contre l’anxiété et les somnifères (4 à 12 semaines).
Enfin, le pharmacien délivre généralement un traitement pour la durée prescrite, si elle est brève. S’il s’agit de contraceptifs ou de traitements chroniques, il est autorisé à délivrer le traitement pour un mois ou 3 mois. Votre médecin peut prévoir le renouvellement de la durée de votre traitement, dans la limite d’un an maximum, en l’inscrivant sur l’ordonnance. Si c’est le cas, conservez bien l’original de l’ordonnance.
Pour certaines spécialités, la délivrance sera fractionnée (par exemple, par période de 7 ou de 14 jours pour certains stupéfiants). C’est au médecin d’indiquer la durée de traitement correspondant à chaque fraction à délivrer.

Durée de validité d'une ordonnance pour les lunettes 

Vous n’êtes pas tenu de faire réaliser vos lunettes dans un délai maximum après la délivrance de l’ordonnance. Cependant, il est toutefois conseillé d’aller chez l’opticien dans les 3 mois suivant la prescription : inutile d’attendre trop longtemps au risque que votre vue change !
Pour un renouvellement, il existe plusieurs cas de figure :
- Vous avez moins de 16 ans : vous devez de nouveau consulter un ophtalmologue.
- Vous avez plus de 16 ans et votre ordonnance date de moins de 3 ans. Vous pouvez faire renouveler vos lunettes à l’identique directement chez l’opticien. S’il y a une modification du degré de correction, l’opticien doit en informer l’ophtalmologue, qui accepte ou non l’adaptation par l’opticien. L’ophtalmologue peut réduire la durée de l’ordonnance ou s’opposer au renouvellement s’il le juge nécessaire (aux vues de votre âge, maladies éventuelles, antécédents…).
A noter que les lentilles ne sont pas concernées par ce dispositif.

Durée de validité d'une ordonnance pour une prise de sang

La justification du soin ou de l’examen prescrit est dépendant de l’état du patient. Dans ce cadre, il convient au professionnel de santé d’apprécier, au regard de l’état du patient, si les soins ou examens sont nécessaires. Les laboratoires s’accordent toutefois sur le fait qu’une ordonnance est valable un an pour une seule prise de sang.
Cependant, si votre médecin a indiqué la mention « à renouveler » vous pouvez retourner au laboratoire avec la même ordonnance. La rédaction de l'ordonnance prévoira le nombre de réitération d'actes (en chiffres) ou mentionnera « en tant que de besoin » pour certains dosages.


(1) Pour les médicaments contenant de l’isotrétinoïne, de l’acitrétine (SORIATANE®), de l’alitrétinoïne (TOCTINO®) pour les femmes en âge de procréer et uniquement après avoir vérifié que toutes les mentions obligatoires figurent dans le carnet-patiente.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique