L’Assurance pour un gîte

Publié le 07 juin 2021 Partager sur :

Vous êtes propriétaire d’un gîte (ce qui est différent d’un bien destiné à la location estivale) ? Vous êtes en recherche d’une location pour vos vacances ? Pensez à souscrire une assurance pour ce gîte. Si elle est facultative, cette assurance de tourisme dédiée à la location saisonnière présente de nombreux avantages tant pour les propriétaires que les locataires.

Assurance gite

Quel type d’assurance pour gîte peut-on souscrire ?

Concrètement, propriétaires et locataires peuvent décider de ne pas opter pour cette couverture. Toutefois, cette précaution est recommandée en cas de sinistre.

Assurance du gîte pour les propriétaires

Afin de bénéficier d’une assurance couvrant les risques liés à la location de votre gîte, il est conseillé à son propriétaire de se rapprocher de son assureur pour garantir son activité, et notamment :

  1. Les dommages subis par le bâtiment : comme dans la résidence principale, des sinistres peuvent survenir dans le gîte, qu’ils soient ou non du fait du locataire (incendie, dégâts des eaux…). Si la responsabilité du locataire peut être engagée, votre assureur se chargera de se retourner contre ce dernier, ou contre son assureur éventuel.
  2. La responsabilité civile : il s’agit ici de garantir les éventuels dommages causés accidentellement aux locataires par le bâtiment ou par le propriétaire lui-même (ex : chute d’une tuile sur son véhicule, blessure par un sanitaire ébréché, intoxication alimentaire …).
  3. Les dommages ou le vol commis par le locataire : certains assureurs proposent une garantie dédiée, permettant de couvrir en tous risques les faits commis par le locataire.
  4. La perte de loyers : en cas de sinistre rendant le gîte impropre à la location, contraignant à l’annulation des réservations, l’assureur peut proposer une indemnisation, en tout ou partie.

Assurance du gîte pour les locataires

Les locataires peuvent également être invités à souscrire une assurance pour la durée du séjour par le contrat de location du meublé. Dans ce cas, deux possibilités s’offrent à lui.

1. Responsabilité spéciale villégiature

Les contrats Multirisque Habitation comprennent souvent une garantie Villégiature permettant d’être garanti a minima en responsabilité civile locative, c’est-à-dire pour l’incendie, l’explosion et le dégât des eaux dans une location saisonnière. Il faut donc se rapprocher de son assureur pour connaître le périmètre de sa garantie Villégiature, et l’étendue territoriale, car les locations dans certains pays peuvent être exclues.

2. Assurance habitation temporaire

Certains assureurs proposent de souscrire des garanties complémentaires, permettant d’être couvert pour d’autres événements que l’incendie, l’explosion et le dégât des eaux, comme les dommages accidentels ou le bris de vitre par exemple.

Questions fréquentes sur l’assurance pour gîte

Une assurance spécifique à un gîte est-elle obligatoire ?

L’assurance d’un meublé de tourisme n’est pas obligatoire, ni pour le propriétaire, ni pour le locataire. Mais dans les deux cas, si vous êtes responsable d’un sinistre, en l’absence d’assurance, vous devrez en assumer directement les conséquences.

La garantie villégiature est-elle soumise à condition ?

Oui. En fonction du contrat, la garantie villégiature peut exclure certains pays et être limitée dans le temps.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique

Mentions légales (1)

(1) Nos prises en charge sont faites en application des garanties/options souscrites et des limites, conditions et exclusions des garanties fixées aux Conditions générales du contrat Multirisque professionnelle disponibles sur maaf.fr ou en agence. Chacune des garanties détaillées ci-dessus vous est applicable uniquement si vous l’avez souscrite (indication dans vos Conditions particulières).