Un dégât des eaux, que faire ?

Publié le 05 janvier 2017 Partager sur :

De retour chez vous, vous retrouvez votre logement inondé. Pas de panique ! Voici la marche à suivre en cas de dégât des eaux.

que faire en cas de dégat des eaux

Sécuriser votre logement et stopper l’évolution du dégât des eaux

Premiers réflexes à avoir : coupez l’électricité pour éviter tout risque d’électrocution (ne la rebranchez qu’après avoir fait appel à un professionnel qualifié pour la vérifier), puis fermez l’arrivée d’eau. Si l’eau continue de couler, il faut trouver l’origine de la fuite. Si elle vient d’un logement attenant, essayez de joindre vos voisins. Dans tous les cas, rehaussez les meubles et isolez les appareils électriques afin de les protéger de l’humidité. Ne jetez pas les biens endommagés, nettoyez tout ce qui peut l’être et aérez les lieux sans attendre. Enfin, contactez les services d’assistance de votre assureur, qui pourront, si besoin, vous envoyer un professionnel.

Prévenir votre assureur

Vous disposez de cinq jours ouvrés pour déclarer le sinistre dégât des eaux à votre assureur. Si la fuite vient du logement d’à côté, vous pouvez demander un constat amiable dégât des eaux à votre assureur et le remplir avec votre voisin. Lorsque les responsabilités de chacun seront établies, votre assureur se mettra en contact avec la compagnie du responsable du sinistre. Constituez un dossier en prenant des photos et en regroupant les factures des objets endommagés. Cela aidera votre assureur à chiffrer le montant de vos dommages.

L'indemnisation du sinistre

Après étude de votre dossier, en présence d’un sinistre garanti, votre assureur pourra vous proposer différents modes d’indemnisation en fonction de votre situation (locataire, propriétaire ou copropriétaire), des dommages et de leur montant, et de la formule de contrat choisie auprès de votre assureur. Elles peuvent en effet prévoir une indemnisation avec ou sans vétusté.

  • Les dégâts sont peu importants et vous souhaitez les réparer vous-même ? Votre assureur pourra vous indemniser rapidement, même sans intervention d’un professionnel.  
  • Si vous préférez faire appel à un professionnel, il pourra vous proposer un réparateur. Vous pouvez également faire intervenir l’artisan de votre choix.
  • Vos dégâts sont plus importants, la situation est plus complexe ? Un expert se déplacera chez vous. Il pourra, le cas échéant, vous remettre un premier chèque d’acompte.


A savoir : les prises en charge sont faites en application des conditions, limites, exclusions de garanties et du montant des franchises qui sont précisées au contrat d’assurance.

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique