Réflexes et solutions en cas d'accident de la route

Mis à jour le 17 octobre 2023

Vous venez d’avoir un accident et votre voiture est endommagée. Entre les éventuels blessés, les véhicules endommagés, la déclaration de sinistre à effectuer dans les délais et le montant des réparations, il n’est pas évident de s’organiser et de savoir que faire. Découvrez, dans le bon ordre, comment réagir en cas d’accident de voiture, et tous nos conseils pour faire des économies lors de la réparation de votre véhicule.

Quelle est la première chose à faire en cas d’accident de voiture ?


Vous venez de provoquer ou de subir un accident ? Dans un premier temps, vérifiez que tout le monde va bien, à l’intérieur de votre véhicule puis dans les éventuels autres véhicules impliqués.

S’il n’y a pas de blessés, sécurisez les personnes impliquées dans l’accident :

  • Allumez vos feux de détresse, coupez le contact, enfilez votre gilet jaune de sécurité et sortez du véhicule côté passager en prenant garde à la circulation.
  • Mettez-vous à l’abri sur le bas-côté de la route ou derrière les glissières de sécurité et attendez les secours en restant à l’écart des voies de circulation. 
  • Placez votre triangle de sécurité au moins une centaine de mètres en amont de l’accident afin d’éviter un "sur-accident" avec d’autres automobilistes.

Si vous êtes en présence de blessés, facilitez l’intervention des secours :

  • Appelez immédiatement les secours en composant le 15 (SAMU), le 18 (pompiers) ou le 112 (numéro d'urgence européen). Précisez le lieu exact de l’accident, le nombre de blessés ainsi que leur état de santé. 
  • Si vous êtes formé aux gestes de premier secours et en mesure de les appliquer, portez assistance aux blessés. Si ça n’est pas le cas, parlez-leur, mais ne les déplacez pas, sauf en cas d’absolue nécessité (départ de feu, par exemple).
  • N’essayez pas de déplacer les voitures impliquées dans l’accident.

Bon à savoir : il est important de remplir et de signer un constat à l’amiable par véhicule impliqué par l’accident. En cas de présence de témoins, pensez à prendre leurs coordonnées et à les mentionner sur le constat.

Qui contacter en cas d’accident de voiture ?

 

Pour venir en secours aux blessés, les numéros à composer sont le 15 (SAMU), le 18 (pompiers) ou le 112 (numéro d'urgence européen).

Voici les autres numéros utiles.

La police, si l'accident est grave ou si les véhicules sont immobilisés sur la voie publique.

  • Le rôle de la police, en cas d’accident de voiture, est de vous sécuriser et de gérer la circulation afin d’éviter tout "sur-accident". Elle est aussi présente pour récolter des informations sur l’accident et établir un procès-verbal si nécessaire.

Bon à savoir : Le numéro de la police est le 17. Si un rapport de police est rédigé, demandez-leur le numéro de la procédure et communiquez-le à votre assurance auto. 

Le service d’assistance de la MAAF, pour être pris en charge suite à un accident de voiture.

Selon les garanties incluses dans votre contrat, mais aussi les circonstances et l’emplacement de l’accident, MAAF Assistance vous fait bénéficier de nombreux avantages.

  • La géolocalisation de votre véhicule accidenté. Ce service, directement accessible depuis votre application MAAF et Moi, permet de localiser facilement votre véhicule accidenté et donc de vous porter secours plus rapidement (1).
  • Le remorquage de votre véhicule accidenté vers le garage le plus proche, mais aussi la prise en charge du retour de vos passagers jusqu’à leur domicile, vous permet de vous délester de ces soucis logistiques (2).
  • Le prêt de véhicule (selon la formule souscrite) vous permet de ne pas avoir à vous soucier de vos déplacements pendant la durée d’immobilisation de votre véhicule en réparation (3).

Bon à savoir : Ces services sont inclus dans votre contrat d’assurance auto MAAF. Vous pouvez contacter votre service d’assistance au 08 00 16 17 18 (appel et service gratuit).

Votre assurance auto MAAF, dans un délai de 5 jours suivant l’accident

  • Pour être indemnisé à la suite d'un accident de voiture, le délai de déclaration auprès de l’assurance est de 5 jours. 
  • Votre conseiller vous demandera de fournir tous les documents et informations dont vous disposez (constat amiable rempli et signé par les parties impliquées, noms et adresses des éventuels témoins, circonstances ayant mené à l'accident, numéro de procédure de police…).

Bon à savoir : Déclarez votre accident de voiture par téléphone au  du lundi au vendredi de 8h30 à 20h et le samedi de 8h30 à 17h ou sur votre application MAAF et Moi. 

Un médecin, en cas de douleurs relatives à l’accident 

  • Si vous avez été blessé ou ressentez des douleurs anormales depuis l’accident, mais que vous n’avez pas été transporté dans un hôpital par les secours, car votre état ne présentait pas de caractère urgent, consultez un médecin dès que possible.

Bon à savoir : Le bilan réalisé par le médecin permet de constater les dommages corporels occasionnés par l’accident. Transmettez le certificat à votre assurance pour faire valoir vos droits.

Comment alléger le budget réparation d’une voiture accidentée ?

 

Profitez du réseau de réparateurs agréés MAAF pour ne pas avoir à avancer les frais

Votre voiture est endommagée à la suite d'un accident ?  Vous avez le libre choix du réparateur pour réaliser les travaux. Mais, sachez que MAAF a sélectionné pour vous des professionnels de l’automobile pour la qualité de leurs prestations

Lors de votre déclaration de sinistre, si vous le souhaitez, le conseiller en indemnisation en charge de votre dossier pourra vous proposer un réparateur agréé MAAF. Vous pouvez également retrouver la liste des réparateurs sur l’appli MAAF et Moi, à l’aide du bouton "Urgence", puis en sélectionnant "Trouver un réparateur agréé" et le type de réparation (carrosserie ou bris de glace). A noter : si les dommages occasionnés à votre véhicule sont garantis et que vous choisissez de faire réparer votre voiture par l’un des réparateurs agréés MAAF, vous n’aurez pas à faire l’avance des frais de réparation

> Téléchargez gratuitement l’appli MAAF et Moi.

Bon à savoir : en cas de bris de glacesi vous prenez rendez-vous chez un réparateur partenaire spécialiste du bris de glace, il fera la déclaration à votre place. En cas d’indemnisation, vous n’aurez pas d’avance de frais à faire, l’indemnité sera alors directement versée au garage déduction faite de la franchise éventuelle.

Pensez aux pièces d’occasion pour alléger votre budget réparation

Votre voiture est accidentée et vous souhaitez la remettre en état à vos frais ? Sachez que depuis 2017, les garagistes ont l’obligation de vous proposer des pièces d’occasion pour la réparation de votre véhicule. Concrètement, ils doivent vous présenter deux devis, l’un incluant des pièces neuves et l’autre des pièces dites de réemploi (si la réparation à effectuer l’autorise, certaines pièces sont exclues pour des raisons de sécurité). 

Les pièces d’occasion utilisées sont aussi sûres que les pièces sorties d’usine. Vous restez bien entendu libre de choisir le devis qui vous convient (pièces de réemploi ou pièces neuves), cependant, opter pour des pièces d’occasion permet non seulement de réaliser des économies, mais aussi un beau geste pour la planète ! 

L’article R. 224.25 du code de la consommation énumère la liste des pièces concernées : 

  • les pièces de carrosserie amovibles,
  • les pièces de garnissage intérieur et de la sellerie,
  • les vitrages non collés,
  • les pièces optiques,
  • certaines pièces mécaniques ou électroniques.

Pour des raisons de sécurité, sont exclues les pièces faisant partie des trains roulants, des éléments de direction, des organes de freinage, des éléments de liaison au sol, les airbags et les prétensionneurs de ceinture.

 

Nos prises en charge sont faites en application des garanties/options souscrites et des limites, conditions et exclusions des garanties fixées aux conditions générales du contrat AUTO disponibles sur maaf.fr ou en agence.


Mentions légales

(1) En sélectionnant « Assistance véhicule » > « Appeler avec géolocalisation » dans  l’application gratuite MAAF et Moi.
(2)  Si le véhicule assuré est accidenté à plus de 50 km du domicile de l’assuré ou si ce dernier a souscrit l’option « Assistance 0 km ». Si le véhicule est immobilisé sur autoroute, le remorquage est organisé par la société d’autoroute.
(3) À la suite d’un accident suivi d’un remorquage organisé par MAAF Assistance et en cas d’immobilisation du véhicule de l’assuré de plus de 24h pour des réparations nécessitant plus de 3h de main d’œuvre.
(4) Service Conseil réparation réalisé dans un garage recommandé par la MAAF si l’assuré est entièrement responsable d’un accident garanti au contrat et en l’absence de souscription à la garantie « dommages tous accidents ».

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique