Les aides à la location

Publié le 24 mai 2017 Partager sur :

Différentes aides à la location existent pour vous aider à régler vos dépenses de logement, qu’il s’agisse de faire face à un déménagement ou tout simplement d’assurer le paiement régulier de votre loyer.

Aides à la location

Des aides à la location pour le financement du dépôt de garantie

Un déménagement occasionne de nombreux frais. Le dépôt de garantie, exigé le plus souvent à la signature du bail, est l’un d’entre eux. Heureusement, plusieurs aides à la location peuvent vous apporter un petit coup de pouce.

Vous pouvez ainsi vous tourner vers l’avance Loca-Pass, un prêt à taux zéro qui permet de couvrir le dépôt de garantie dans la limite de 500€. Une somme à rembourser petit à petit par le biais de mensualités de 20€ minimum, dans un délai de 25 mois maximum. Cette aide à la location est attribuée par Action Logement , sous conditions.

L’avance Loca-Pass peut être cumulée avec la garantie Loca-Pass, elle aussi proposée par Action Logement. Cette garantie gratuite assure au propriétaire le paiement des loyers et des charges en cas d’impayés pendant 9 mois maximum, dans la limite de 2000€ mensuels. Le cas échéant, vous pouvez rembourser cette aide à la location dans un délai de 3 ans, sans frais ni intérêt.
> Rendez-vous sur le site d’Action Logement  pour connaître toutes les conditions d’attribution.

Enfin, le Fonds de solidarité logement (FSL) peut accorder une aide financière destinée notamment au paiement du dépôt de garantie. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre CAF pour obtenir plus d’informations.

Des aides à la location pour le paiement du loyer

Une fois installé, vous pouvez bénéficier d’aides à la location pour assurer chaque mois le paiement du loyer. Parmi elles figurent : 
-    l’aide personnalisée au logement (APL), si votre logement fait l’objet d’une convention signée par le propriétaire avec l’Etat ; 
-    l’allocation de logement sociale (ALS), accessible aux foyers qui n’ont pas droit aux autres aides à la location de la CAF (APL et allocation de logement familiale).

APL et ALS répondent toutes deux à plusieurs critères d’attribution : 
-    vous êtes titulaire du bail. Vous n’avez aucun lien de parenté avec le propriétaire du logement ;
-    le logement occupé est décent. Il constitue en outre votre résidence principale ;
-    vos ressources ne dépassent pas certains plafonds.

Le montant de ces aides à la location dépend entre autres de votre situation familiale (et du nombre de personnes à charge), de vos ressources, du montant du loyer ou encore du lieu de résidence.
> Rendez-vous sur le site de la CAF pour simuler le montant de vos aides à la location.

Si vous suivez une formation en alternance, sachez qu’une aide Mobili-Jeune, financée par Action Logement, vous est réservée. Elle prévoit le versement d’une subvention de 10 à 100€ par mois, sur toute la durée du cursus (limité à trois ans maximum).
> Pour consulter les conditions d’attribution de cette aide à la location, rendez-vous sur le site Action Logement.

 

Que pensez vous de cet article ?
Pratique