Sur la route, n’oublions jamais ce qui compte vraiment


 

 

Quel bilan 2021 sur les routes en France ? 

En 2020, la mortalité routière a chuté de 21,4 %. Bilan : 2550 morts sur les routes, un nombre qui n’avait plus été aussi bas depuis l’après-guerre, selon l’ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière). Ces chiffres sont, entre autres, le résultat des confinements liés à la crise sanitaire de la Covid-19, pendant lesquels le trafic a baissé de 75 %. 

Malheureusement, dans le même temps, d’autres comportements inquiétants ont fait surface. En effet, pendant le second confinement l’ONISR a observé une hausse de 47,4 % des grands excès de vitesse (plus de 50 km/h au-dessus des vitesses autorisées). Un comportement à risque en partie stimulé par la fluidification du trafic pendant ces périodes. Le respect des règles sur la route est de tout temps une priorité et la sécurité routière reste un sujet de sensibilisation essentiel. 
 

Sur la route, n’oublions jamais ce qui compte vraiment 

C’est à Arnaud Desplechin, cinéaste primé du César du meilleur réalisateur, que nous devons la dernière campagne de la Sécurité routière. Ode à la vie, chaque film réalisé porte en son sein un message d’optimisme : la vie est trop précieuse pour céder à des impulsions qui la mettent en danger. 

En rappelant tous les bonheurs simples et partagés qui parsèment nos quotidiens, le réalisateur nous invite à voir plus loin que les tentations d’un moment de stress, d’adrénaline ou de hâte qui nous feraient prendre des décisions dangereuses sur la route.