Tempêtes, inondations, événements climatiques : votre assurance auto vous protège !

Publié le 11 décembre 2023

Ciáran, Domingos, Frederico...
Une tempête en chasse une autre...

 

Orages, pluies torrentielles, vents violents, grêle... Les phénomènes météorologiques intenses se multiplient avec le changement climatique et rythment désormais les quatre saisons. Face à cette recrudescence, il est plus que jamais indispensable de bien assurer votre véhicule. Les garanties « Evènements Climatiques » et « Catastrophes Naturelles » de votre contrat d’assurance auto apportent une protection précieuse pour votre budget et votre tranquillité. Explications.

Comment êtes-vous couvert à la suite d’une tempête ?

La garantie « événements climatiques » de votre contrat d’assurance auto couvre généralement les dégâts occasionnés par un vent dont l'intensité est à l'origine d'une destruction ou détérioration d'un certain nombre de véhicules ou de bâtiments autour du lieu où se trouve votre voiture.

  • Cette garantie prend en charge les dommages causés par la chute d'une branche, d’un arbre, ou d'un poteau électrique sur votre véhicule.
  • Elle couvre également les dégâts occasionnés par un objet projeté sur votre véhicule sous la force du vent.

Pour savoir exactement ce que votre contrat d’assurance auto couvre, prenez contact avec votre conseiller d’assurance.

Que couvre la garantie « catastrophe naturelle » de votre contrat auto ?

La garantie catastrophe naturelle est obligatoire et incluse automatiquement dans tous les contrats d'assurance automobile. Elle couvre les dégâts subis par votre véhicule lors d’un événement climatique exceptionnel.

Exemples d'événements : 
-    Inondation, coulée de boue, raz de marée 
-    Avalanche de neige ou de glace 
-    Éboulements, effondrements, glissements de terrain 
-    Tremblement de terre
-    Ouragan, cyclone 

Cette garantie est soumise à une franchise spécifique et est subordonnée à la publication d'un Arrêté Interministériel ayant constaté l'état de Catastrophes Naturelles. L'indemnisation n'est donc pas intégrale.

Grêle, bris de glace, que garantit l'assurance ?

La plupart des contrats d’assurance auto propose des options pour couvrir spécifiquement les bris de glace ou la grêle.

La grêle peut causer d'importants dégâts sur la carrosserie et la facture des réparations est souvent onéreuse. Heureusement, la garantie "événements climatiques" prend en charge la réparation ou le remplacement des éléments extérieurs de votre véhicule (toit, capot, portières...). Même si une franchise s'applique, cette option est fortement conseillée pour les voitures récentes ou de collection

Lorsque les vitres se fissurent ou se brisent, la garantie bris de glace couvre quant à elle la réparation ou le remplacement du pare-brise, des vitres latérales, de la lunette arrière, du toit panoramique ou des optiques de phares. Bien pratique en cas de sinistre !
Ces garanties optionnelles apportent donc une meilleure protection contre des aléas climatiques de plus en plus fréquents.

Comment déclarer un sinistre événement climatique : inondation, tempête, grêle ?

En cas de sinistre lié aux intempéries, il est recommandé de réunir un maximum de preuves. Photos et vidéos permettront de justifier l'importance des dégâts sur votre véhicule.

Pour déclarer le sinistre, contactez votre assureur sans attendre. Vous devrez remplir une déclaration détaillée décrivant les circonstances. Un expert automobile mandaté par votre assureur viendra ensuite constater les dommages sur votre véhicule.

Votre assureur déterminera alors si le sinistre est bien couvert et procédera à une indemnisation selon les conditions de votre contrat. Attention, une franchise s’appliquera, elle correspond à une partie du sinistre restant à votre charge.

Pour être certain d'être couvert face aux intempéries, vérifiez bien les garanties incluses dans votre contrat d'assurance auto. La garantie événements climatiques (tempête, grêle, et inondation du véhicule) est parfois optionnelle.

Avec une couverture adaptée, vous pourrez rouler en toute tranquillité et serez dédommagé si votre véhicule venait à subir les foudres des éléments naturels. Un élément clé pour la sérénité au volant.

Vous êtes client MAAF et vous souhaitez déclarer un sinistre auto ?

Vous pouvez déclarer :

  • En ligne : c'est simple, rapide et vous pourrez toujours modifier les informations durant votre déclaration en ligne.

Une fois votre déclaration terminée, vous recevrez un mail de confirmation avec les références de votre dossier et les coordonnées de votre conseiller relation client. Vous pourrez également choisir votre réparateur.

Comment se passe l'indemnisation ?

En cas d'événements climatiques ou d’événements consécutifs à un état de catastrophes naturelles, le montant de l'indemnisation correspondra au coût des réparations ou à la valeur à dire d'expert du véhicule s'il est déclaré économiquement irréparable, déduction faite d’une franchise éventuelle.

Il est possible de profiter d’un réparateur agréé par votre compagnie d'assurance pour simplifier les démarches. Dans ce cas, l'assureur règlera directement la facture au garage.

Savez-vous comment vous protéger vous et votre véhicule en cas d'intempéries ?

En cas d'événements climatiques, la meilleure précaution à prendre est de se prémunir.

  • Évitez tout déplacement, surtout si vous devez vous rendre dans une zone signalée en alerte. Les conditions de circulation routière risquent en effet d'être perturbées et dangereuses.
  • Si vous habitez près de la mer, soyez vigilant face aux fortes rafales, à la houle et aux vagues violentes qui accroissent les risques de submersion. Éloignez-vous des rives et des lacs.
  • Stationnez votre véhicule à l'abri dans un lieu clos, protégé des branches d'arbres susceptibles de se rompre. En cas de fortes pluies prévues, assurez-vous également de garer votre voiture hors des zones inondables ou des parkings souterrains.
  • Si vous devez laisser votre véhicule à l'extérieur, choisissez un emplacement dégagé, loin des arbres ou de murs qui peuvent s'effondrer sous la force du vent. 
  • Si vous vous faites surprendre par une tempête alors que vous êtes en voiture, arrêtez-vous sur le bas-côté de la route, restez à l'intérieur de votre véhicule, portes et vitres fermées. Le véhicule doit demeurer à l'arrêt, garé sur le bas-côté. Allumez vos feux de détresse pour signaler votre présence et appelez ensuite les secours.
  • Enfin, durant l'événement climatique, limitez l'utilisation de votre voiture et ne prenez aucun risque inutile pour aller la déplacer.

Numéros d’urgence

  • Europe : 112
  • Samu : 15
  • Police secours : 17
  • Pompiers : 18
  • Urgence SMS / personnes sourdes et malentendantes : 114

Comment rester attentif aux informations de vigilance et d’alerte ?

Météo France vous informe sur les niveaux de vigilance en cas de tempête ou de cyclone. Vigilance jaune : je m'informe et j'évite de pratiquer des activités sensibles. Je vérifie que je possède bien le matériel nécessaire en cas de crise. Vigilance orange : je me prépare à affronter les premiers effets d'un événement climatique et je mets en pratique les consignes de préparation à la crise. Vigilance rouge : je me confine et je me prépare à affronter un événement dangereux. Je mets en pratique les consignes données. Vigilance Violet : je me confine et je me prépare à vivre une situation grave. J'observe les consignes données.

Météo France attribue différents niveaux de vigilance aux tempêtes et cyclones.

Sources
https://meteofrance.com
https://www.assurance-prevention.fr
Illustration 1 : Adobe Stock - Auteur : Daviles - 58087802
Illustration 2 : Adobe Stock - Auteur : By-studio - 196655802
Illustration 3 : Adobe Stock - Auteur : Jinnarit - 527873469
Illustration 4 : Adobe Stock - Auteur Lucky-pics - 436263149
Illustration 5 : Météo France

Que pensez-vous de cet article ?
Pratique